Histoire

26 novembre 1812 : la bataille de la Bérézina ou le triomphe du sacrifice

C’est après un mois de retraite dans le froid de l’hiver russe, que la Grande Armée doit faire face à son ennemi qui la poursuit. Le 19 octobre 1812, l’empereur est contraint d’évacuer Moscou livrée aux flammes, prise le 14 septembre avec tant de fougue, dans la continuité de la sanglante bataille de la Moskova.

Deux siècles plus tard, l’anniversaire de la défaite est l’occasion de revenir sur cet épisode marquant de l’Histoire de France.

Retour en haut