France

ENTRE DEUX TOURS : Du bilan à mi-chemin à la certitude de la nécessité du vote Marine

28-23-22 : loin d’un heureux tirage au sort à l’Euro-millions, c’est un résultat inédit dans l’Histoire de la Ve République. C’est en effet la première fois qu’on assiste à l’émergence de trois pôles fondamentalement antithétiques dans une triangulaire à plus de 20% à l’issue du 1er tour. Autre fait marquant, jamais l’extrême gauche n’a été aussi proche du second tour ; il faut remonter aux 21% du communiste Jacques Duclos à l’élection présidentielle de 1969 pour retrouver cette famille politique en 3e position d’une élection présidentielle.

Lettre ouverte aux orphelins du premier tour

« On est chez nous », « on va gagner » : ce sont les mêmes slogans qui sont criés dans les meetings du camp national. Oui nous allons gagner. Mais pour cela il faut une mobilisation. Non pas une mobilisation générale, mais une mobilisation nationale. Une mobilisation de tous les patriotes et de tous les amoureux de la France.

Et si le localisme était la solution ?

Le premier tour des élections présidentielles est passé. Comme d’habitude, il nous a apporté notre lot d’émotions, d’enthousiasme, parfois même d’exaltation. Et aujourd’hui, quoi ? Vraiment pas grand-chose. Un remake de 2017, qui sent déjà le moisi. Karl Marx disait que « l’histoire se répète toujours deux fois. La première fois comme une tragédie, la deuxième fois, comme une farce ». Voilà qui nous promet de belles années à venir, mais passons. Là n’est pas notre sujet.

Tribune – Pourquoi il faut voter pour Marine Le Pen

David Delorme-Monsarrat est membre de la Cocarde Étudiante, syndicat étudiant de droite présent dans de nombreuses facultés françaises, ainsi que membre de Génération Nation, le mouvement de jeunesse du Rassemblement National. Pour l’Étudiant Libre, il rédige une tribune afin d’expliquer pourquoi il défend la candidature de Marine Le Pen.

Jean-Luc Mélenchon : retour sur 50 ans de politique

50 ans, cela fait plus de 50 ans que Jean-Luc Mélenchon, né le 19 août 1951 à Tanger, fait de la politique. Il est passé partout, dans tous les partis de gauche et à toutes les fonctions politiques. Il n’a seulement jamais atteint un objectif, sûrement un rêve, qu’il visait lors des trois dernières élections : le palais de l’Élysée.

La grande désillusion – Retour sur la campagne de M. Éric Zemmour

L’Étudiant Libre Que c’était beau ! Enfin un candidat sans langue de bois qui avait l’immense avantage de connaitre la politique sans pourtant avoir trempé dans ce qu’elle a de salissant et de bas. L’homme de la situation à vrai dire. Brillant orateur dont la réputation n’était plus à faire grâce aux plateaux de Face […]

De l’évolution des paysages et de leurs impacts sur la France et l’identité des Français

Les paysages font partie intégrante de l’imaginaire collectif et identitaire d’un pays, et sont liés à une pluralité de composantes. Cet article a pour but d’être une introduction à ce sujet, afin de faire prendre conscience non seulement des dangers qui pèsent sur eux, et donc sur l’écologie, mais des causes de ceux-ci.

L’élection volée

L’Étudiant Libre « Nous sommes le dimanche 24 avril 2022, et voici les résultats de l’élection présidentielle : Emmanuel Macron est réélu président de la République avec 51,3 % des voix » annonce le présentateur du JT de France 2. Sur Twitter, les foules se déchainent, les #ÉlectionVolée et #ÉlectionTruquée sont en top Tendance, les […]

Retour en haut