Afrique

Fin de l’opération Barkhane au Mali

La France et ses alliés au Sahel ont annoncé la semaine dernière, jeudi 17 février 2022, le retrait du Mali de la force française Barkhane et de la force européenne Task Force Takuba. Ils évoquent les multiples obstructions des autorités de transition maliennes, estimant que les conditions politiques, juridiques et opérationnelles ne sont désormais plus réunies pour poursuivre efficacement leur engagement militaire. Le communiqué de l’Elysée précise cependant que les troupes seront redéployées dans la région du Sahel.

Mort d’un civil français dans une attaque au Bénin

L’Étudiant Libre Mardi 8 février, un Français d’une cinquantaine d’années a été tué lors de l’explosion d’un engin explosif improvisé au Bénin. Si l’homme est un ancien adjudant-chef passé par 1er RPIMa, un célèbre régiment de forces spéciales de l’Armée de Terre, il était désormais chef du département anti-braconnage pour African Parks où il formait […]

L’ambassadeur français expulsé du Mali par la junte militaire

« L’ambassadeur de France à Bamako, son excellence Joël Meyer, a été convoqué par le ministre des Affaires Étrangères et de la coopération internationale il lui a été notifié la décision du gouvernement qui l’invite à quitter le territoire national dans un délai de soixante-douze heures ». C’est par ces paroles lues à la télévision d’État malienne que la junte militaire en place depuis mai 2021 a annoncé l’expulsion de l’ambassadeur français au Mali. Jean-Yves Le Drian a déclaré « prendre note » de l’insulte diplomatique malienne.

Retour à la case départ. Qu’est ce qui se cache derrière la restitution d’oeuvres d’art africaines ?

Malgré l’avis contraire d’experts arguant l’inaliénabilité des œuvres d’art françaises, Emmanuel Macron a annoncé en 2018 que la France restituerait les œuvres volées au Bénin dans un contexte de colonisation et de pillage. Outre une auto-humiliation, que se cache t-il derrière ce retour à la case départ ?

Retour en haut