L'Étudiant Libre

Par les étudiants, pour la jeunesse, dans toute la France
Les actus du jour :

Les derniers articles

Notre sélection

Le mythe de Prométhée rappelle que nous vivons grâce à la transmission, mais l’Héritage a été brisé par ce qu’on a appelé modernité. Ce terme est pourtant utile car il rappelle que nous devons avancer, il faudrait le comprendre autrement. Baudelaire en a donné une définition d’avenir : c’est l’éternel dans le transitoire.

« L’Histoire est tragique » disait Raymond Aron. Vouloir une armée puissante, un pays souverain, maître de ses frontières passait pour quelque chose de démodé, de réactionnaire. « Vous êtes pessimistes, vous voulez la guerre ! » disait cette génération qui ne l’avait pas connue, pensant que les conflits en Europe étaient d’un autre temps. Ils ne comprennent pas que les lanceurs d’alerte ne sont pas les va t’en guerre, que les traités de paix ne se concluent qu’entre Puissances, d’où la nécessité de peser dans les relations. De là vient le précepte si vis pacem, para bellum !

A quelques mois des élections présidentielles, force est de constater que la jeunesse nationale, à l’heure où tant de défis et de menaces planent sur son avenir, n’est jamais apparue aussi divisée. La double-candidature de la Droite nationale a brillamment parachevé ce que le schisme Le Pen/Mégret n’avait pas réussi à produire, scindant les patriotes en deux camps quasi-ennemis, à la grande jubilation des partis ploutocrates et des fossoyeurs de la Nation.

La tactique soviétique de psychiatrisation des adversaires fleurit dans la classe bien-pensante du pays, qui a tendance à vouloir diagnostiquer Zemmour comme un « Juif antisémite s’auto-haïssant », ou Marine Le Pen comme une « fille de. qui noie ses daddy issues dans le vin blanc et les chats ». Mais pour distribuer les inaptitudes médicales, juste ciel, y a-t-il un docteur dans la salle ?

Toutes proportions gardées, on peut rapprocher la mélancolie rêveuse suscitée en nous par l’univers de Peaky Blinders au mal du siècle qu’évoquait en son temps Alfred de Musset dans ses Confessions d’un enfant du siècle.

Vidéos

La lecture qui rend libre

Découvrez nos résumés de livres !

Campus Vox est un média en ligne qui répertorie les atteintes à la liberté d’expression et à la liberté d’étudier au sein du système universitaire et post bac Français. Il a pour but d’exposer dans les universités tous les abus de la pensée unique et de la pression idéologique

Nous contacter

Écrire dans L'Étudiant Libre ?

Email : contact@letudiantlibre.fr

Retour en haut