Société

Jupiter contre les hommes

Nous ne savons pas, à l’heure où ses lignes prennent forme, à quel point la guerre livrée en Ukraine impactera le déroulement de l’élection présidentielle. Ce dont nous sommes certains en revanche, c’est qu’Emmanuel Macron n’a pas hésité à pervertir la bannière bleue et jaune pour laquelle se sacrifient les Ukrainiens, et à la confondre avec celle, à la fois si ressemblante et si étrangère, de l’Union Européenne, pour laquelle personne ne veut mourir.

Et si le localisme était la solution ?

Le premier tour des élections présidentielles est passé. Comme d’habitude, il nous a apporté notre lot d’émotions, d’enthousiasme, parfois même d’exaltation. Et aujourd’hui, quoi ? Vraiment pas grand-chose. Un remake de 2017, qui sent déjà le moisi. Karl Marx disait que « l’histoire se répète toujours deux fois. La première fois comme une tragédie, la deuxième fois, comme une farce ». Voilà qui nous promet de belles années à venir, mais passons. Là n’est pas notre sujet.

L’immigration d’un point de vue philosophique : taire les débats

Aujourd’hui, la doxa est la suivante : tous les hommes sont semblables quel que soit leur pays d’origine et la nature les a conçus de telle façon à ce que tous puissent vivre en harmonie. Ainsi, la nationalité n’est qu’un petit détail qui ne porte pas son importance car nous sommes tous citoyens du monde… Pourtant la réalité n’est pas si rose, et cette utopie se heurte à une dure réalité.

L’enfumage du cadre républicain

Plusieurs journaux ont donné la parole à des professeurs de droit public, en fait professeurs de conscience, pour discuter les propositions de réformes institutionnelles de Mme Le Pen. Pour disqualifier le recours au référendum, ces professeurs ont fait miroiter le risque d’une dérive autoritaire du régime politique, à l’exemple de la Hongrie et de la Pologne. Je crains que ces prétendues dérives autoritaires fassent plus de peine à la Commission européenne qu’aux Hongrois et aux Polonais eux-mêmes.

L’incendie de Notre-Dame de Paris

L’Étudiant Libre Le 15 avril 2019 restera un jour gravé dans la mémoire de tous les Français. En effet, en ce lundi saint, vers 18h18 sonne une alarme à incendie signalant un départ de feu en provenance des combles. Le problème est qu’il y a deux combles : ceux de la cathédrale (avec la charpente […]

Comprendre et défendre la chasse

Yannick Jadot, candidat écologiste à la présidentielle, s’est récemment positionné contre la chasse. Il veut faire cesser la pratique les week-ends et les vacances scolaires, ainsi qu’une interdiction de la chasse à courre. À l’entendre, nos forêts et nos campagnes seraient semblables au Far West. Mais rassurez- vous Monsieur Jadot. J’habite en zone rurale, je me promène souvent dans la nature même en période de chasse. On ne peut pas dire qu’il y règne un fort « sentiment d’insécurité ».

De l’évolution des paysages et de leurs impacts sur la France et l’identité des Français

Les paysages font partie intégrante de l’imaginaire collectif et identitaire d’un pays, et sont liés à une pluralité de composantes. Cet article a pour but d’être une introduction à ce sujet, afin de faire prendre conscience non seulement des dangers qui pèsent sur eux, et donc sur l’écologie, mais des causes de ceux-ci.

Retour en haut