Justice

SOS Chrétiens d’Orient sous le coup d’une enquête pour « complicité de crimes de guerre »

Ce jeudi 17 février, une enquête a été confiée par le parquet de Paris à l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité et les crimes de haine (OCLCH) pour « complicité de crimes de guerre » à l’encontre de l’ONG. De manière plus concrète, le parquet reproche à l’association d’avoir des liens avec des chefs de milices chrétiennes soupçonnées d’avoir commis des « crimes de guerre » lors de la guerre civile syrienne.

Retour en haut