L'Étudiant Libre

Macron a « très envie d’emmerder » les non-vaccinés, affirme-t-il dans les colonnes du Parisien

Le président a adressé une nouvelle provocation à l'égard des citoyens non-vaccinés : «Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. »
Crédits : Wikipédia
La phrase fait parler. Tous les plateaux de télévision interrompent leurs discussions en cours et se mettent à commenter la nouvelle sortie du Président de la République dans les colonnes du Parisien. Les réactions politiques sont unanimes, les propos sont indignes.

Sujet déjà électrique, actuellement en débat à l’Assemblée Nationale pour la rendre quasi-obligatoire, la vaccination est un sujet qui divise jusqu’au sein des familles. Monsieur Macron ne cache plus son jeu, le pass vaccinal n’est pas sanitaire mais bien politique. À l’inverse des conseils des organisations de santé internationales, le président préfère contraindre plutôt que convaincre. Les tournants récents pris par l’Exécutif en matière de gestion de la crise défient toute logique, à tel point qu’un certain nombre des médecins les plus médiatiques – devenus relais officieux de la politique gouvernementale sur les plateaux – se montrent désormais dubitatifs, et n’ont plus de cartes dans leur manche pour justifier les dérives du pouvoir.

Si cela semble être un nouveau caprice au plus haut sommet de l’État, et au-delà de la formule, cela révèle surtout la volonté de diviser de la part du Président. Après les gilets jaunes, les lois bioéthiques, les confinements, les couvre-feux, Emmanuel Macron fait une distinction entre les Français vaccinés et les non-vaccinés. S’il ne veut pas – pour reprendre les mots utilisés – « emmerder » les Français, il déclare avoir « très envie d’emmerder » les non-vaccinés, les plaçant ainsi en dehors de la communauté nationale. Cela est d’autant plus troublant qu’il affirme également qu’un « irresponsable n’est plus un citoyen ». La politique de déchéance de citoyenneté ne semble désormais plus une étape infranchissable.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Macron a « très envie d’emmerder » les non-vaccinés, affirme-t-il dans les colonnes du Parisien
Retour en haut