L'Étudiant Libre

Le ralliement de Guillaume Peltier à Éric Zemmour

L’ancien numéro 2 des Républicains, Guillaume Peltier, a annoncé en direct hier matin sur Europe 1 son ralliement au candidat à la présidentielle Éric Zemmour.
Crédits : Wikipédia
Reconnaissant « l’enthousiasme et les compétences » d’Éric Zemmour, Guillaume Peltier, ancien pilier des Républicains puisqu’il en était il y a encore un mois le vice-président, a souhaité lui apporter la légitimité de l’expérience politique. Il quitte son ancien parti pour rejoindre la « Reconquête !». Le député de la 2ème circonscription du Loir-et-Cher avait déjà été écarté de la direction de sa formation après la victoire de Valérie Pécresse au congrès, pour avoir tenu des propos trop cléments envers celui qui était encore un opposant politique. Celui qui a partagé les combats de Philippe de Villiers contre la Constitution européenne et qui a créé la Droite forte au sein des Républicains, estime ainsi rester fidèle aux idées qui l’animent depuis toujours.

Pour Valérie Pécresse, le navire prend l’eau. Il y a quelques jours, son parti était sous le feu des projecteurs dans le cadre du vote à l’Assemblée nationale sur le pass vaccinal, puisqu’en dépit de la consigne de vote en faveur du pass vaccinal, le parti s’est totalement divisé et écharpé sur la question : un tiers contre, un tiers pour et un tiers d’abstentionnistes. Il y a deux jours, elle donnait une conférence de presse aux allures d’enterrement, alors même que sa campagne ne semble toujours pas avoir réussi à susciter une quelconque dynamique. Si les sondages restent cléments avec elle, ce n’est que grâce à la logique de parti qui lui accorde les voix « traditionnelles ». Les Républicains et leur candidate sont régulièrement critiqués dernièrement, notamment pour la proximité étroite entre la ligne qu’ils défendent et celle du président Emmanuel Macron, tandis que Zemmour est plutôt conforté alors que son parti revendique plus de 75 000 adhérents en quelques semaines.

Cependant, une ombre reste au tableau pour le candidat du parti Reconquête ! : les parrainages stagnent. Il a donc fait en ce sens appel au bon sens de maires, et a même proposé la création d’un « pool de maires » dont les parrainages seraient offerts aux candidats crédités de plus de 5 % d’intentions de votes afin d’éviter « un déni de démocratie ». La question est désormais pour lui de voir si le ralliement de Guillaume Peltier peut marquer un tournant dans sa campagne en ouvrant une brèche au ralliement d’autres personnalités des Républicains notamment. Quoi qu’il en soit, Éric Zemmour n’a jamais semblé si rassembleur, alors même qu’il s’affichait ce week-end aux côtés de Patrick Buisson et de Philippe de Villiers lors d’un déplacement aux Sables-d’Olonne.
Thomas Custer

Thomas Custer

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Le ralliement de Guillaume Peltier à Éric Zemmour
Retour en haut