L'Étudiant Libre

Philippe de Villiers en appelle aux parrainages des maires

Crédits : Zemmour.fr
Éric Zemmour a partagé sur son compte Instagram des précisions sur son programme politique. Parmi les points abordés on retrouve des mesures déjà annoncées comme la suppression du droit du sol, l’expulsion des délinquants et criminels étrangers, la réduction des impôts des entreprises, l’augmentation du Smic de 100 euros et plusieurs mesures sur l’immigration.

Il présente également de nouvelles mesures à la fois économiques et judiciaires. Du côté des mesures économiques, on retrouve le fait pour les entreprises de rembourser 50% des frais d’essence des employés, l’exonération totale d’impôts et de charges sociales des heures supplémentaires, la réindustrialisation du pays en créant des zones industrielles dans les régions très touchées par la désindustrialisation et en créant un grand fond souverain alimenté par les fonds du livret A pour investir dans les entreprises françaises, ainsi que des mesures pour élargir le droit aux allocations familiales. Sur les mesures relatives à la Justice, on peut noter entre autres l’abaissement de la majorité pénale à 16 ans, le recrutement de 3 000 magistrats et greffiers supplémentaires, le rétablissement de la perpétuité réelle pour les criminels les plus dangereux et l’instauration de peines planchers pour les crimes et délits. Tous ces points sont à retrouver sur le compte Instagram du candidat, ainsi que sur un site créé récemment et qui vise à donner des clés de lecture de son programme au travers de graphiques, fiches,…

Dans la même journée, Philippe de Villiers a fait un appel aux maires de France et à tous les élus régionaux et locaux en leur demandant de parrainer Éric Zemmour. Il remercie déjà les nombreux parrains, mais prévient du risque qu’un candidat haut dans les sondages et ayant un parti politique rassemblant 60 000 adhérents (ce qui est plus que le PS, le PCF ou EELV qui sont aussi tous dans la course à l’Elysée) ne puisse pas obtenir le nombre de parrainages nécessaires. Certains élus hésitent à parrainer Zemmour, soumis à des pressions « amicales ». Pour M. De Villiers, ces élus qui hésitent peuvent devenir les garants de la démocratie et du débat démocratique en parrainant Éric Zemmour, même sans forcément partager ses opinions politiques.

Rappelons que depuis une mesure prise durant le quinquennat Hollande, les parrainages des maires sont publics, ce qui contribue à créer cette tension sur les épaules des édiles au moment d’apporter leur soutien. De plus, le fait que des candidats comme Éric Zemmour, Marine Le Pen ou encore Jean-Luc Mélenchon peinent à rassembler les 500 signatures ne peut que nous interroger sur la légitimité du fonctionnement de notre démocratie, et ce d’autant plus que les trois candidats en difficulté représentent selon les sondages entre 35% et 40% des intentions de vote à eux trois.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Philippe de Villiers en appelle aux parrainages des maires
Retour en haut