L'Étudiant Libre

Djokovic dans le doute : le Covid l’empêchera-t-il de jouer l’Open d’Australie ?

Après une année 2021 où il aura gagné trois chelems possibles sur quatre et battu le nombre de semaines en tant que numéro un mondial au classement ATP, Novak Djokovic compte cette année devenir le seul détenteur du nombre de grands chelems gagnés. Comme Roger Federer et Rafael Nadal, il en a remporté vingt. Seulement, l’Australie, où a lieu le premier grand chelem de l’année, impose la vaccination contre la Covid pour rentrer sur son territoire. Or le numéro un mondial refuse de dire s’il est vacciné et a maintenu jusqu’à mardi le doute sur sa participation à un tournoi qu’il a remporté neuf fois.

C’est en effet mardi qu’il a annoncé avoir obtenu une dérogation médicale pour s’envoler vers Melbourne. Mais mercredi soir, coup de théâtre, Novak Djokovic se retrouve bloqué à l’aéroport, sommé de repartir en Serbie, son visa ayant été annulé. Nouveau volte-face ce jeudi matin : faisant appel de la décision, le Serbe sera auditionné lundi pour présenter les documents nécessaires à l’obtention de son visa. Le président serbe a réagi en sommant l’Australie de prendre les “mesures nécessaires pour que le mauvais traitement du meilleur joueur de tennis du monde cesse aussitôt que possible”.

Novak Djokovic s’est à plusieurs reprises prononcé contre l’obligation vaccinale pour les joueurs de tennis, jugeant en avril que « tout le monde devrait être libre de le faire ou non et chacun doit respecter ce choix » et également qu’il ne partagera pas son statut vaccinal afin de ne pas être « catalogué pro ou anti vaccin ». Par ses positions, il est devenu sans le vouloir un porte-parole du refus de l’obligation vaccinale dans les pays développés – là où se pose la question de l’obligation vaccinale. Le père du joueur a qualifié son fils de « Spartacus du nouveau monde », et affirmé que « Novak est le symbole et le leader du monde libre ».

Ainsi, Djokovic demande bien plus que l’autorisation de jouer un tournoi de tennis : il demande le droit au secret médical.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Djokovic dans le doute : le Covid l’empêchera-t-il de jouer l’Open d’Australie ?
Retour en haut