L'Étudiant Libre

Un des principaux médias danois reconnait avoir menti sur plusieurs informations relatives au coronavirus

La semaine dernière, «Esktra Bladet», une des revues les plus lues au Danemark, a reconnu avoir menti sur plusieurs informations relatives à la pandémie de coronavirus.. Elle confesse s'être comportée en simple « relais des informations gouvernementales ». Une information jusqu’ici peu relayée par la presse française.
Source : Pixabay

Hier soir, l’essayiste Stéphane Edouard que le public connaît notamment pour l’émission de télé-réalité « Mariés au premier regard » diffusée sur M6 il y a quelques années, s’est emparé de son compte Twitter pour relayer une information de portée internationale, jusque-là omise par les principaux médias français.

En effet, l’essayiste français a diffusé un article de la revue de presse danoise « Ekstra Bladet » intitulé « We Failed » (« Nous avons échoué ») et publié la semaine dernière. Dans cet article signé par le journaliste Brian Weichardt, le quotidien et tabloïd reconnaît avoir menti auprès de ses lecteurs concernant la crise du Covid-19 en ne se « faisant que le relais des informations gouvernementales ». Ils avouent n’avoir pas au préalable vérifié leurs sources auprès de spécialistes du sujet, et avoir arrêté de prendre de la distance avec le sujet, comme le demande expressément le codes journalistique.

Ainsi, le journaliste explique que le gouvernement danois a exagéré le taux de personnes hospitalisées à cause du coronavirus, ou de même a pu grossir délibérément certains chiffres sur l’efficacité du vaccin. Le journaliste de ce média reconnaît que ce chiffre a honteusement été falsifié et « que le résultat réel est en-dessous de celui annoncé ». L’organe de presse reconnaît ainsi avoir « manqué de vigilance » et avoir participé à « alimenter les peurs ».

Si aujourd’hui « Esktra Bladet » fait son mea-culpa, il tient aussi à prévenir dans son article de la manipulation dont sont capables les gouvernements et les politiciens : « Il y a quelque chose ici qui ne mérite pas la désignation de  » super « . Personne ne sait si c’est à cause des vaccins, des hôpitaux ou d’un mélange des deux. Mais la façon dont les pouvoirs en place communiquent avec le public ne mérite certainement pas l’étiquette de  » super « . Bien au contraire. »

Un exemple qui montre le mensonge et la propagande dont sont capables certains grands médias à des fins politiques ou en vue de parrainages d’autres « grands de ce monde », faisant fi de certaines exigences journalistiques de base. Stéphane Edouard s’étonne dans son tweet de l’absence d’évocation de ces sources dans l’Hexagone, et ne comprend pas que des chaînes comme BFMTV, LCI ou encore TF1 ne s’en soient pas emparées auparavant. De là à remettre en cause l’honnêteté de certains médias français ? L’idée ne nous effleure qu’à peine…

Enjolras Valney

Enjolras Valney

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Un des principaux médias danois reconnait avoir menti sur plusieurs informations relatives au coronavirus
Retour en haut