L'Étudiant Libre

Aujourd’hui, vers midi, dans le campus de Paris 8 (Saint-Denis), des étudiants se revendiquant de gauche se sont introduits dans un restaurant universitaire Crous pour piller les repas préparés ce matin par les cuisiniers, sans que personne ne s'interpose.

Aujourd’hui, vers midi, dans le campus de Paris 8 (Saint-Denis), des étudiants se revendiquant de gauche se sont introduits dans un restaurant universitaire Crous pour piller les repas préparés ce matin par les cuisiniers, sans que personne ne s’interpose. Les étudiants ont laissé sur place des documents pour expliquer leur acte. On peut notamment y lire « Pour que tous les étudiants puissent manger à leur faim. On se réapproprie la nourriture du CROUS et on la redistribue* ». Équipés d’un mégaphone, les pillards revendiquaient le repas à 1 euro pour tous, et ils sortaient du restaurant avec des plateaux remplis de nourriture. Ces plateaux étaient ensuite disposés sur de grandes tables, au niveau de la bibliothèque universitaire. Tout le monde pouvait ainsi se servir sans débourser un seul centime. Le RU a dû fermer et des étudiants boursiers ou en grande précarité n’ont pas pu bénéficier du précieux repas à 1 euro. Les étudiants honnêtes qui ont donc voulu se rendre au RU se sont retrouvés avec trop peu de nourriture pour leur déjeuner. Une banderole du syndicat « Solidaire étudiant » aurait été aperçue. Même l’Etat n’ose pas piller les étudiants.

Selon différentes sources, il s’agit du deuxième incident de ce type dans l’établissement.

Mais ce n’est pas tout. Récemment, des tracts invitant à traquer les étudiants faisant partie de l’UNI ou de la Cocarde ont été distribués. Ces étudiants subissent une forte intimidation, voire des harcèlements. Selon les distributeurs de tracts se revendiquant de gauche, les étudiants de droite ne sont pas les bienvenus sur leur campus, ils « n’y ont rien à faire ». Une belle leçon de tolérance et d’entraide sociale. Ces étudiants gauchistes, harceleurs et pillards, sont tout de même soutenus par leur BDE et par le conseil d’administration. Une source nous fait part de son sentiment d’être abandonnée, car personne ne fait rien pour faire cesser ces agissements.

 
Qui à gauche pour condamner ces actes ?
 
*
 
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Pillage organisé au Crous de Paris 8
Retour en haut