L'Étudiant Libre

Le chef du groupe État islamique éliminé par une attaque américaine en Syrie

Le président des États-Unis a annoncé ce jeudi l’élimination d’Abou Ibrahim al-Hachimi al- Qourachi, chef du groupe État islamique, dans la nuit de mercredi à jeudi, à Atmé en Syrie.
Crédits : Pixabay

Deux ans après l’élimination de son prédécesseur, le chef de Daesh Abou Ibrahim al-Hachimi al-Qourachi a été éliminé au cours d’une opération des forces armées américaines, comme l’a annoncé Joe Biden ce matin. L’explosion provoquée par la cible elle-même a tué avec lui une partie de sa famille, femmes et enfants compris. C’est peu après l’arrivée des hélicoptères américains que des habitants ont entendu les détonations. Le raid s’est déroulé à la suite de l’assaut mené par l’État islamique dans une prison syrienne, entre le 20 et le 26 janvier dernier, et qui aura fait plus de 350 morts.

Résultat positif de l’opération américaine, ou attentat kamikaze prémédité ? Toujours est-il qu’un dangereux islamiste a été « éliminé du champ de bataille », pour reprendre les mots du président d’outre-Atlantique. Enfin…jusqu’au prochain. Car il semble peu probable qu’al- Qourachi soit parti sans assurer ses arrières.

Marie Dufour

Marie Dufour

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Le chef du groupe État islamique éliminé par une attaque américaine en Syrie
Retour en haut