L'Étudiant Libre

Un an après la parution de son premier livre avec le premier tome du Cartel des Fraudes, Charles Prats remet le couvert dans cette seconde enquête qui vient dynamiter tout ce que l’on sait – ou que l’on ne sait pas justement – sur les fraudes qui gangrènent notre économie, et met une partie de la classe politique et de l’administration française face à leur silence complice.
Cartel des Fraudes 2

Un an après la parution de son premier livre avec le premier tome du Cartel des Fraudes, Charles Prats remet le couvert dans cette seconde enquête qui vient dynamiter tout ce que l’on sait – ou que l’on ne sait pas justement – sur les fraudes qui gangrènent notre économie, et met une partie de la classe politique et de l’administration française face à leur silence complice.

Non content d’avoir mis tout ce beau monde face à ses responsabilités avec le premier tome, Charles Prats puise à nouveau dans l’inépuisable imagination des fraudeurs pour venir nous proposer un paysage actualisé des escroqueries qui plombent le budget de l’État. Il part d’un constat simple : la crise sanitaire, outre sa gestion politique désastreuse, a témoigné du manque de moyens dans l’hôpital public. La situation est la même dans nombre de services de l’État, aussi bien la police et la gendarmerie que l’armée ou l’éducation par exemple. L’état de ces services ne saurait être que la conséquence de finances bancales qui nous obligent à une politique d’austérité budgétaire généralisée depuis des années. Dès lors, chacun des euros volés, fraudés, sont un manque à gagner qui n’est pas investi pour améliorer notre situation. En 2021, les fraudeurs ont du sang sur les mains.

Et lorsque l’on parle de fraude, autant dire qu’il y a matière à discuter… ce que ne manque pas de faire l’auteur ! Spécialiste de la lutte contre les fraudes fiscales et sociales, vétéran de la lutte contre les fraudes douanières, Charles Prats décrypte les chiffres de la fraude tous plus grossiers les uns que les autres. Le lecteur – et contribuable – sera ainsi ravi d’apprendre que :

  • la France accueille 75,3 millions d’assurés sociaux… bien qu’il n’y ait que 67,1 millions d’habitants
  • entre 2014 et 2019, la population a augmenté de 600 000 personnes, mais le nombre d’assurés sociaux a augmenté de 6,7 millions (soit onze fois plus)
  • la Cour des Comptes dénombre 7,7 millions de bénéficiaires de retraites nés à l’étranger, soit 52% de l’ensemble des retraités

Une retraite sur deux payée à des personnes nées à l'étranger : bienvenue dans le « vieux remplacement » !

Charles prats

L’énumération de chiffres tous plus mirobolants les uns que les autres pourrait se poursuivre durant des heures, exercice auquel nous ne nous prêterons pas ici mais dans lequel l’auteur excelle durant les 400 et quelques pages qui constituent l’ouvrage.

Les fraudes fiscales ne sont pas en reste, et on peut ainsi suivre Charles Prats dans sa bataille juridique pour faire sauter le « verrou de Bercy », mécanisme juridique et administratif qui empêche de lutter efficacement contre la fraude fiscale… et dont l’Assemblée nationale a toujours assuré le maintien. Mention particulière pour la description lunaire – une parmi d’autres – de cette scène où une députée En Marche fait revoter un amendement plusieurs fois, jusqu’à ce que le vote aille dans le sens souhaité, étant entendu le maintien du « verrou de Bercy » qui gêne la lutte contre la fraude fiscale. Complices vous avez dit ?

En définitive, Charles Prats vient au travers de cette enquête étayée et solidement sourcée jeter sous le feu des projecteurs les scandales divers et nombreux des fraudes qui ruinent notre économie nationale. Des aberrations relevées par la Cour des Comptes elle-même sur les fraudes aux prestations sociales, jusqu’aux montages fiscaux qui permettent aux GAFAM de se soustraire aux impôts, en passant par les dessous financiers du transfert de Lionel Messi au Paris Saint-Germain et les fraudes aux aides Covid, le lecteur sortira abasourdi de cette lecture qui permet de comprendre les nombreux travers de notre système financier, douanier, fiscal,…

Si le livre se veut relativement vulgarisateur sur son sujet, il convient néanmoins de le prendre pour ce qu’il est, c’est-à-dire un livre d’enquête très éclairant mais dont la lecture parfois lourde pourrait rebuter les lecteurs les moins avisés ou complètement néophytes en la matière – votre humble serviteur en premier lieu… ce qui n’empêche pas pour autant d’apprécier la lecture. Surtout, l’impact de l’enquête qui met les décideurs politiques face à leurs responsabilités pourrait être explosif en période d’élection présidentielle, et le pouvoir en place ne s’y est pas trompé puisqu’il a lancé au moment de la publication du livre une enquête contre son auteur pour « manquement au devoir de réserve ». Le candidat qui se saisira de ce sujet pour le mettre sur la table pourrait bien faire des étincelles.

Affaire à suivre donc, peut-être jusqu’à la publication d’un troisième tome que l’auteur ne manque pas d’évoquer au moment de terminer son ouvrage….

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Charles Prats, Cartel des Fraudes 2
Retour en haut