L'Étudiant Libre

La Mégamachine

Les rédacteurs du canal Telegram "Megamachina" procurent à leurs lecteurs des éléments d’analyse déterminants pour la guerre anthropologique en cours. Qui veut comprendre cette guerre doit quitter la contemplation du Spectacle et discerner les rouages de ce que nous tenterons de présenter brièvement ici : la mégamachine.

Ceux qui traitent du prétendu machinisme d’aujourd’hui n’ont rien compris au monde qui les entoure. La situation est beaucoup plus grave.

L’outil n’était que le prolongement de la main de l’ouvrier. La machine naquit en créature, s’en séparant et faisant de l’homme un gestionnaire d’automate. 

Il y a des hommes-machines et des États-machines. La modernité même fut une machine. Elle déchiqueta les peuples pour le sens d’une histoire qui n’en avait qu’un seul, l’inexorable échec de l’orgueil humain qui avait piteusement tenté de remplacer Dieu en se faisant Créateur.

Notre époque est post-machinique comme elle est post-moderne. La post-modernité est un choc traumatique provoqué par la contemplation de l’horreur moderne, dépouillée de la poussière d’or qu’avait soulevé sur son passage le char triomphant du romantisme.

L’ère de la machine était celle de la Terreur, du gendarme qui tambourine aux portes et embroche les femmes enceintes au nom du salut public. Son échec sanglant a entraîné l’Europe dans l’époque de la mégamachine, qui, elle, repose sur la Terreur comme management. 

Quand la Terreur vous menace de son bras impitoyable, le management de la Terreur se propose de vous protéger d’une menace qu’elle a elle-même contribué à faire proliférer.

La mégamachine ne vous oblige pas à choisir la réponse, elle maîtrise l’art de vous poser la question. Chacune de vos pensées est le fruit d’un positionnement choisi par rapport aux problèmes que la mégamachine vous propose. Vous ne pouvez choisir votre camp sur le véritable front de la guerre civilisationnelle en cours parce que vous n’imaginez même pas quels combats s’y déroulent. Votre existence tient toute entière dans son autorisation, non pas qu’elle vous empêche, mais parce qu’elle a fait en sorte que vous vous en empêchiez.

Les hauts-parleurs du régime ont depuis longtemps quitté les miradors et vocifèrent dans votre tête. 

Vous êtes votre maître-chien. 

Vous êtes la conspiration du silence.

c. : Héritage français
Megamachina

Megamachina

Compte Telegram : https://t.me/Megamachina Instagram : @_megamachina_
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
La Mégamachine
Retour en haut