La nacelle des étoiles2 min de lecture

Les programmes télévisés sont bien souvent mauvais à moins d’assister au Face-à-face du jeudi soir ou quelques rares exceptions. J’ai donc manqué le rendez-vous que donnait à la France une famille catholique un soir de décembre dans La France a un incroyable talent . Ce n’est que le lendemain, perdant mon esprit sur les réseaux goinfres de temps, que j’ai appris la nouvelle, reçue comme l’Enfant enchanté de la myrrhe apportée du plus beau royaume de Balthazar. Mais la joie qui me prit fut plus grande encore lorsque défilèrent les commentaires et je pus saisir l’ampleur de la Victoire. Les tréfonds du genre humain, tous les ruffians et les marlous s’étaient donné un rendez-vous de la bêtise dans la masse obscure des avis inutiles. J’ai donc pris le temps de lire la rediffusion par deux fois pour bien poser mon avis et m’en suis retourné à ces tristes gloses pour mieux les étudier.

L’expérience s’avéra tout à fait amusante, et comme l’entomologiste avec les scarabées, j’épinglai les cas les plus intéressants. Du magicien-médium aux danseurs ridicules d’expression corporelle – le cabotin n’a d’expression que sa nullité – les pauvres, tous leurs défenseurs finirent dans le tableau avec un clou. Ils ont bien de la chance que Saint-Pierre ne se présentât pas à eux, il n’aurait manqué de leur fixer ce clou aux naseaux afin que plus jamais ils ne prissent position contre le Beau. Ces zélotes du Trompeur crachaient sur la Sainte-Famille comme les Thraces d’Hérode parce que l’harmonie touchante du bonheur en famille fait hurler les Perdus. De ceux qui défendaient la prestation des Wosembe, aucun n’eut d’étiquette car la cause juste doit être respectée. Ces gymnastes agiles pouvaient défier les lois de la gravité et l’air n’était pour eux qu’un élément semblable au sol dans un impressionnant numéro.

L’émission appelle de son nom le Talent, qu’est la faculté magique de créer le Beau et de faire voyager tout en ne bougeant pas. Il faut être touché des dieux c’est vrai, et notre famille Lefèvre a su nous convier à visiter les étoiles, nous qui sommes trop pauvres pour s’en approcher souvent. Quel bonheur d’avoir pu écouter de la voix de ces gens heureux par le sang les belles partitions de compositeurs talentueux. Le public en fut ému car aussi fortuné qu’il puisse être, jamais il n’avait contemplé le firmament de si près, ces étoiles anoblies de Noël.

Les spectacles politiques nous en avons que trop. Le vrai Talent est celui qui ne prostitue pas son art au service de la réussite et du jasement commun. Peu d’artistes ayant participé à l’émission peuvent donc en être reconnu. Le talent véritable élève son art au service de la Beauté et du voyage magique, son message n’en est que plus chaleureux.

Je remercie intensément nos Lefèvre pour cette traversée magnifique au milieu du Ciel de Noël, et d’avoir montré par le Beau qu’une famille rassemble les gens les plus heureux du monde.

Article écrit par Amadis

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.