CONSERVATEURS, SOYEZ ÉCOLOS !lecture express

Conservateurs, catholiques et partis de droite ne peuvent plus délaisser l’écologie.

L’hypothèse d’une vague verte lors des élections municipales se renforce. Le parti de gauche EELV n’a jamais été aussi plébiscité ! Près d’un électeur sur deux (45%) envisagerait de voter pour une de leurs listes dans les villes de plus de 10.000 habitants (selon une enquête publiée le 7 février).
Pendant ce temps, la droite manque à l’appel. Que fait-elle ? Où sont passés les conservateurs, dont la doctrine consiste tout simplement à conserver, aussi bien des valeurs que des biens ? L’écologie ne consiste-t-elle pas à vivre en harmonie avec son environnement naturel ?
La protection de la famille biologique ou l’opposition à la PMA et à la GPA sont bien évidemment de nobles combats. Mais sans attention portée à l’écologie environnementale, ils sont vains. La sauvegarde de la nature, la réduction de la pollution, la lutte contre le réchauffement climatique sont primordiaux. En effet, à quoi bon défendre la vie si nous ne sommes plus capables de transmettre aux générations futures une planète habitable ?
Peut-être que Greta Thunberg exaspère. Peut-être est-elle financée par des lobbys. Mais ne la méprisons pas : elle a le mérite de nous faire réfléchir et de remettre en question nos présupposés. Comme l’écrivait le pape François dans son encyclique Laudato Si’, parue en 2015 et plus que jamais d’actualité, “nous devons reconnaître que certains chrétiens, engagés et qui prient, ont l’habitude de se moquer des préoccupations pour l’environnement, avec l’excuse du réalisme et du pragmatisme”.
Dans son appel, dont l’écho fut retentissant notamment chez les non-croyants et les mouvements de gauche, le souverain pontife appelle à une conversion écologique par le biais d’une écologie intégrale. Il propose une réconciliation entre une écologie environnementale et une écologie basée sur le respect de la personne humaine et la défense des plus pauvres. Depuis quelques mois, de nouveaux courants s’en inspirent. Écologie humaine, Écologie positive … leur force repose sur la cohérence. Ils fédèrent et touchent un large public. Si elle accepte de se remettre en question, la droite conservatrice a un boulevard sur le terrain de l’écologie.

Article écrit par Auteur Ponctuel

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.