Alerte mutinerie à la maison d’arrêt de Grasselecture express

Selon le syndicat FO pénitentiaire, ce matin dès 10h3à à la maison d’arrêt de Grasse (Alpes-Maritimes),  une soixantaine de détenus a envahi les locaux de celle-ci. Alors qu’ils étaient en balade, ces derniers ont fracturé les portes et se sont engouffrés dans les couloirs de la prison. Cette mutinerie fait suite à l’annonce de l’arrêt des parloirs pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Selon l’Equipe Régionale d’Intervention et de Sécurité, les forces de l’ordre ont pénétré dans la maison d’arrêt afin d’aider les surveillants pénitentiaires à rétablir l’ordre.

Source photo: La Croix

Article écrit par Arthur Perrier

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.