Une note secrète à destination de l’Elysée filtre : Le Maire Premier ministre et Valls de retour au gouvernement ?2 min de lecture

Une note secrète à destination de l’Elysée filtre : Le Maire Premier ministre et Valls de retour au gouvernement ?

L’hebdomadaire Marianne a rendu public il y a deux jours une note interne à LREM destinée à Emmanuel Macron. Rédigée par Gilles Le Gendre, actuel chef de file de la majorité présidentielle à l’Assemblée Nationale, elle évoque le futur remaniement et propose un nouvel organigramme gouvernemental. En voici les grandes lignes :

Il y aurait bien un changement de Premier ministre. Gilles Le Gendre préconise de débarquer Edouard Philippe, et d’y installer un nouveau visage. L’hypothèse la plus sérieuse envisagée pour le remplacer serait Bruno Le Maire, actuel ministre de l’Economie et des Finances. Un autre poids lourd du gouvernement figure également parmi les candidats crédibles à Matignon : Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires Etrangères. Ce pilier des années Hollande, issu du PS, est populaire, réputé pour sa compétence dans le domaine régalien, et connait bien les collectivités locales. Sa nomination serait un changement de cap pour la macronie, qui renouerait ainsi avec son tropisme rocardien originel.

Le nouveau gouvernement verrait quant à lui le retour de Manuel Valls au Quai d’Orsay. Christophe Castaner passerait à la Défense, et Le Drian à l’Intérieur (en cas de nomination de Le Maire à Matignon). Gerald Darmanin se verrait confier un grand ministère des Affaires sociales. De nouvelles têtes émergeraient : Frédéric Mion, directeur de Sciences Po, entrerait à la Culture, et Eric Lombard, directeur de la Caisse des Dépôts, écoperait de l’Economie. Enfin, la création d’un large ministère de la reconstruction, regroupant des compétences transversales, ferait son apparition des suites de la crise sanitaire. Quant à Sibeth Ndiaye, elle ne serait pas reconduite dans ses fonctions.

Ce nouvel organigramme laisse deviner une partie de la future stratégie d’Emmanuel Macron en vue de la prochaine présidentielle. Un choix complexe l’attend : ou bien il nomme Le Drian à Matignon, avec l’ambition de reconquérir l’électorat de centre-gauche qui a fait son élection en 2017, ou bien il nomme Bruno Le Maire, poursuivant ainsi son entreprise de siphonnage de la droite et du centre-droit. Quoi qu’il en soit, Emmanuel Macron veut s’assurer que son nouveau Premier ministre ne lui fera pas de l’ombre. En nommant Manuel Valls au Quai d’Orsay ou possiblement Le Drian l’Intérieur, le président va se retrouver avec des « vicePremiers ministres » et s’assure donc de disposer de contre-poids au sein de son gouvernement. Ce virage consacrerait un tournant plus « politique », rompant avec l’image « techno » de la macronie.

Il convient bien sur de prendre cette note avec des pincettes. Maintenant que celle-ci est publique, il est fort à parier que le futur ne lui donnera par entièrement raison. Sans parler de scénarios plus que discutables : Valls de retour au gouvernement ? Lorsqu’on se rappelle le traitement que lui a réservé Emmanuel Macron en 2017, on peut légitimement se poser des questions.

Article écrit par Elouan Picault

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.