En fait, Sibeth N’Diaye est intelligente. 3 stratégies de com’ analysées3 min de lecture

En fait, Sibeth N’Diaye est intelligente. 3 stratégies de com’ analysées

Lire aussi : Marlène Schiappa et le fardeau de l’homme

Quiconque a déjà vu une intervention de la porte-parole du gouvernement s’est forcément dit que pour être aussi bête, il faut vraiment le faire exprès. Et si c’était le cas ? Analyse de trois redoutables stratégies de communication.

« Vous devez obéir » : La Stratégie de la Terreur

Sibeth N’Diaye sait très bien ce qu’elle fait. Tirant les leçons de l’image désastreuse que François Hollande avait donné de lui lorsqu’il était chef de l’Etat français, elle verrouille toute la communication de l’Elysée, surveille les employés pour empêcher toute fuite d’info, choisi elle-même les journalistes à accréditer lors des déplacements d’Emmanuel Macron, n’hésite pas à appeler les médias tous les jours si un article ne lui plaît pas. A tel point que la presse elle-même, pourtant peu habituée à critiquer la Macronie, dénonce les pressions qu’elle exerce contre les journalistes qui lui déplaisent.

Pour preuve, un article des Inrockuptibles intitulé “Mensonges, pressions : les étranges méthodes de Sibeth Ndiaye pour défendre Macron” dénonce le blacklistage de certains journalistes. Un autre du Monde dévoile son tri des journalistes au salon de l’agriculture:  “Sibeth Ndiaye, qui s’adressait aux journalistes sur un mode fait d’injonctions et de menaces : « Vous devez obéir », « Si vous n’êtes pas contente, je vous sors du pool »

« J’assume parfaitement de mentir pour protéger le président » : La Stratégie du Mensonge

Dans un propos rapporté par l’hebdomadaire L’Express en juillet 2017, elle affirmait  “J’assume parfaitement de mentir pour protéger le président.” Une doctrine rapidement érigée en stratégie de communication à grande échelle, qui ne l’empêchera pas, le 31 Mars 2019, de remplacer Benjamin Griveaux – parti prendre Paris avec sa b et son couteau – comme secrétaire d’État et porte-parole du gouvernement. Désormais placée au plus haut poste de communicant de l’Etat, Sibeth N’Diaye ose tout, c’est même à ça qu’on la reconnaît.

Lorsque le scandale Benalla ébranle l’Elysée, “Madame Fake News” monte au front en diffusant massivement deux vidéos de la police, obtenues de manières illégales, dont une n’a aucun rapport avec l’affaire mais sera présentée à tort comme telle, dans le but de disculper Alexandre Benalla.

Grossière et mal ficelée, la stratégie du mensonge est aussitôt éventée et largement dénoncée. Le député Eric Ciotti, questeur de l’Assemblée Nationale, déclare à cette occasion sur I24 News: 

« Lorsque Sibeth Ndiaye était conseillère de presse du gouvernement, elle a diffusé de fausses informations pendant l’affaire Benalla. Elle a utilisé des comptes qui ont diffusé massivement des fake news« 

« Je suis un paratonnerre » La Stratégie de la Diversion

Une voix insupportable, une tenue vestimentaire qui fait honte aux français, un mépris ouvertement affiché à l’égard de ces derniers, une pression et un contrôle permanent sur la presse, une stratégie du mensonge à grande échelle parfaitement revendiquée… Mais pourquoi Emmanuel Macron garde-t-il un tel boulet ? 

Parce que pour lui, Sibeth N’Diaye n’est pas un boulet, c’est un paratonnerre idéal pour concentrer toute les critiques de l’opposition, et ainsi les dévier du président et du gouvernement. Elle ne fait pas que mentir pour protéger le président, elle s’expose aussi, elle dévie l’attention des commentateurs vers elle. Est-elle idiote lorsqu’elle affirme “Je ne sais pas mettre un masque” ? Au contraire, elle sait parfaitement ce qu’elle fait: détourner la polémique vers elle pour que l’on cesse de rappeler le raté du gouvernement sur ce sujet.

Était-elle stupide lorsqu’en plein scandale De Rugy elle affirmait “Nous avons conscience que nos concitoyens ne mangent pas du homard tous les jours, bien souvent c’est plutôt des kebabs.” Non, elle détournait l’attention en créant une polémique stérile sur une déclaration sans intérêt pour protéger François de Rugy et éloigner de lui les critiques.

Stratégie du mensonge, stratégie de la terreur, stratégie de la diversion… Sibeth N’Diaye n’est pas stupide, elle est intelligente. C’est encore pire.

 

Article écrit par Rémi d’Antoigné

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.