L'Étudiant Libre

Dans un communiqué de presse paru aujourd’hui, la Manif pour tous annonce le lancement d’une nouvelle campagne à l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant, qui aura lieu demain.
La Manif pour tous se mobilise à l'occasion de la journée internationale des droits de l'enfant.
Intitulée « L’idéologie, ça ose tout, et c’est à ça qu’on la reconnaît », la campagne reprend et corrige le discours progressiste : « Non, un « homme enceint » n’existe pas, contrairement à ce que véhiculent des militants déconnectés du réel : ce sont les femmes qui peuvent être enceintes. Non, un enfant n’a pas un « parent 1 » et un « parent 2 », comme le stipulent des formulaires de plus en plus nombreux : il a un père et une mère. » résume Ludovine de La Rochère, présidente de La Manif Pour Tous.

Depuis quelques jours, ce sont 50 000 affiches qui ont été collées par des militants dans toute la France. À titre de comparaison, les Jeunes avec Macron se félicitaient d’en avoir collé 15 000.

Alors que la droite avait défilé unie en 2012-2013 dans les rangs de la Manif pour tous, beaucoup à quelques jours du congrès des Républicains s’en désolidarisent désormais.

La pression sur ces sujets de société n’a cessé de monter depuis l’adoption en 2013 de la loi dite du « Mariage pour tous » : PMA, GPA, « identité de genre », écriture inclusive, interdiction des thérapies de conversion… Ces sujets, portés par une minorité très active, font tout à tour leur entrée dans le débat politique et médiatique et divisent profondément les Français. Dernier en date : le Petit Robert, dictionnaire de référence, qui inclut le pronom « iel » dans son répertoire brouille jusqu’au sein de la majorité présidentielle. Alors que Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, et Brigitte Macron y sont résolument opposés, Élisabeth Moreno, ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, s’en réjouit quant à elle.

Alors que la droite avait défilé unie en 2012-2013 dans les rangs de La Manif Pour Tous, beaucoup à quelques jours du congrès des Républicains s’en désolidarisent désormais. Valérie Pécresse s’est ainsi déclarée en faveur de la PMA pour les couples de femmes et les femmes seules, et Éric Ciotti, qui mise pourtant sur l’électorat conservateur, était un des rares députés LR à ne pas avoir voté contre cette loi qui privait de père certains enfants à naître. De son côté, Xavier Bertrand a souvent eu des propos assez virulents à l’encontre de la PMA en défilant aux côtés de La Manif pour tous. Il s’est nénamoins rétracté depuis et s’est déclaré favorable à la PMA pour toutes les femmes.

Alors que les grandes heures de la Manif pour tous, qui a rassemblé dans ses cortèges des millions de français il y a quelques années semblent oubliées de la quasi totalité de la classe politique, cette nouvelle démonstration de force prouve que le mouvement compte bien peser sur les prochaines présidentielles. Avec peut-être l’occasion de redescendre dans la rue dans les semaines et mois à venir, afin de faire entendre leur voix.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
La Manif pour tous revient de plus belle !
Retour en haut