Un de ces héros ignorés : Henri Giraud3 min de lecture

Héros de la Première Guerre mondiale, Henri Giraud est durant la Seconde Guerre un grand rival du général de Gaulle. Aujourd’hui son nom n’est mentionné nulle part, pourtant cet homme a fait l’objet d’une grande division entre les Résistants Français: les Gaullistes versus les Giraudistes.

Henri Giraud (1879-1949) est un militaire et homme politique français qui s’est distingué par sa bravoure lors de la Première et Seconde Guerre mondiale, ainsi que dans la guerre du Rif. Bien qu’aujourd’hui le Général de Gaulle est perçu comme une figure majeure de la Résistance Française, le Général Giraud a tenu un rôle important dans le processus qui mène à la libération de la France. (1)

Membre du Conseil supérieur de la guerre, Giraud est un grand partisan de la reprise de la lutte contre l’Allemagne nazie sans lien avec la France Libre et reçoit le soutien des Américains tout en faisant figure de rival du général de Gaulle pour la direction des forces alliées françaises.

Une partie de la Résistance Intérieure se réclame de son patronage et de son inspiration: c’est le cas des organisations résistances initialement sympathisantes de Vichy et de celles qui ne sont pas mises sous l’autorité du général de Gaulle (réseau Alliance ou l’ORA*).

Il s’évade de façon épique de la forteresse de Königstein en Allemagne, en avril 1942. (2) Apprenant l’allemand durant ses années en prison, il organise de façon extrêmement judicieuse sa glorieuse évasion qui fait l’objet d’une euphorie dans toute la France.

Dès novembre 1942, il est au pouvoir en Afrique française du Nord pendant plusieurs mois, passant de chef du Haut-commissariat de la France pour l’Afrique à chef du Commandement en chef français civil et militaire. Il a donc sous ses ordres l’Armée d’Afrique engagée aux côtés des Alliés dans les opérations contre les Allemands et les Italiens. Giraud va maintenir dans un premier temps en Afrique du Nord la législation de Vichy, dont l’abolition du décret Crémieux* et le statut des Juifs.

Face au duel Giraudiste – Gaulliste, les Alliés poussent les deux hommes à s’unir afin d’unifier les forces françaises. De juin à novembre 1943, les deux généraux sont coprésidents du CFLN*. Giraud est cependant évincé par de Gaulle qui le prive progressivement de toute responsabilité, politique puis militaire au sein des forces alliées. (3) Ainsi un homme tout à fait héroïque, intelligent et charismatique peut se faire injustement destituer au profit d’un autre homme. C’est le cas de Giraud qui par manque de stratégie politique, s’est fait étouffé par de Gaulle.

Dans le cadre du plan Dyle-Breda, Giraud se fait capturer par l’ennemi puis se fait emprisonné à
Kœnigstein, près de Dresde. De sa prison, Giraud adresse des marques de sympathie au gouvernement de Pétain en lui envoyant une longue note sur les causes de la défaite française, à laquelle ont contribué à ses yeux la dénatalité, les congés payés, le parlementarisme, les syndicats, la faillite de l’enseignement public, et la perte de la notion d’autorité. (4)

Il reçoit la Grand-croix de la Légion d’honneur alors qu’il est toujours emprisonné, en 1940. En accord avec son entourage, Giraud se refuse à préjuger de l’avenir politique de la France avant la fin de la guerre. Sa politique se résume en une formule brève : « Un seul but, la victoire ! ». (5)

Cet homme est donc l’un de ces héros résistants n’ayant pas accepté l’Occupation Nazie ainsi que la Défaite Française et qui prononce son héroïsme lors de son extraordinaire évasion de l’Allemagne. Henri Giraud, a fortement contribué à la libération de la France et fait partie de ces vichyssoisrésistants*, qui aujourd’hui sont étrangement ignorés. Mais rival du général de Gaulle, il se fait abasourdir par celui-ci usant sa ruse politique suite à leur pacte de coalition.

L. Delayance

Notes:
1 : Archives de l’assemblée nationale: https://www2.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche/%28num_dept%29/3436
2 : https://www.revuedesdeuxmondes.fr/wp-content/uploads/2016/11/3b362a2fcc46676bf0504e61d4bf0b55.pdf
3 : Archives de l’assemblée nationale
4 : Jacques Cantier, L’Algérie sous le régime de Vichy, 2002, p. 376.
5 : https://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Henri_Giraud/121499
*Organisation de Résistance de l’Armée
*Décret qui déclare citoyens français les israélites indigènes de l’Algérie
*Comité français de Libération Nationale
*Le conseil supérieur de la guerre (CSG) a été créé par décret en 1872 pour réunir les principaux généraux des différentes armes, en présence du chef d’état major en l’absence du ministre pour
coordonner les différentes actions au sein de l’armée.
*Vichyssois-résistant: se dit d’un résistant français pétainiste sympathisant avec le régime de Vichy mais qui refuse catégoriquement l’occupation ennemie incarnée par les nazis.

Article écrit par Auteur Ponctuel

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.