Saint Roch le guérisseur.2 min de lecture

Alors que le monde ne parle plus que de virus et de contagion, notre histoire et notre culture permettent tout de même de s’inspirer de nos héros d’antan. C’est le cas de Saint Roch, thaumaturge et pèlerin de la première moitié du XIVe siècle. Il est devenu depuis, la figure à prier durant les maladies et surtout face aux épidémies. Saint Roch est un montpelliérain né vers 1350, époque à laquelle la peste décime des populations entières, on comptabilise d’ailleurs plus de 500 morts par jour rien que sur la ville de Montpellier. Fils de notable local, Roch connaît une enfance paisible et très pieuse, qui le conduira à rejoindre les ordres. En effet, alors que ses parents meurent à l’âge de ses 20 ans, le patron des malades, donne tous ses biens, prend la route de Rome et soutient durant son chemin les italiens atteints de la peste. Alors, que celle-ci sévit et ravage les différentes villes européennes, Saint Roch procède à plusieurs guérisons qui lui vaudront une certaine popularité auprès des malades. En appliquant une croix à la main sur le front des malades et en récitant des prières, sa réputation se répand jusqu’à Rome, où il rencontre le pape vers 1368. Il profite de ce séjour pour accompagner les différents malades, et les hommes souffrants. Malheureusement, 2 ans plus tard, alors que Saint Roch cherche à rentrer chez lui, sa santé se dégrade, il est atteint de la peste. Il s’exile alors dans la forêt italienne pour y trouver la mort. Une source jaillit près de lui et un chien lui apporte chaque jour du pain, (d’où ces représentations avec l’animal). Miraculeusement, le saint patron des animaux, guérit de la maladie et reprit son chemin en traversant l’Italie malgré les différents conflits qui font rage à cette époque entre les seigneurs. En effet, alors que le pape Urbain V et le duc de Milan se font la guerre, Saint Roch traverse le territoire et est pris pour un espion du pape venant renseigner ses armées. Il n’est pas reconnu malgré sa popularité dans le pays et la croix rouge marquée sur sa poitrine depuis sa naissance. En effet, son statut de pèlerin lui empêche de révéler son identité et lui impose l’anonymat. Il est donc emprisonné et meurt au bout de 5 ans après avoir reçu les derniers sacrements. Sa sainteté est vite reconnue, et les villes où il est passé sont dotées de ses reliques.

Aujourd’hui, le confinement bien que contraignant pour nos différents travaux, est tout de même l’occasion de retrouver goût aux choses essentielles. Cette mise en quarantaine est donc une opportunité pour les acteurs de tous les jours de se rendre utile contre la propagation du virus. Outre les mesures sanitaires et de sécurité publique que l’État a pu mettre en place, les français peuvent à leurs manières contribuer à l’effort national avec un instrument qui se perd de plus en plus mais qui garde son entière fiabilité : la prière. Malgré la suppression des offices religieux et des regroupements de fidèles qui empêchent la prière collective, chacun est libre de pouvoir demander à Saint Roch, le secours dans cette épreuve à laquelle lui aussi a dû faire face. Plus que jamais, il nous donnera l’espérance de la guérison et la charité pour les malades : Prier, c’est lutter.

Saint Roch,
Vous avez soigné avec tant de générosité,
de charité, les malades atteints de la peste.
Dieu vous a accordé plusieurs fois de guérir
par le signe de la Croix,
des malades considérés comme perdus.
Avec grande confiance, nous nous adressons
à vous et nous vous supplions :
Intercédez auprès du Seigneur,
Pour nous obtenir amélioration, guérison,
Si Dieu le permet, dans les maladies graves.
Préservez-nous des épidémies,
Secourez-nous dans les maladies du corps,
Mais aussi de l’âme.
Avec grande confiance, nous vous prions
De nous protéger de la foudre dans les orages.
Saint Roch, priez pour nous.
Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance en vous,
Cœur douloureux et immaculé de Marie, priez pour nous. Ainsi soit-il.

Enguerrand Ferrand

Article écrit par Enguerrand Ferrand

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.