L'Étudiant Libre

Éric Zemmour suscite des polémiques en estimant que les personnes handicapées « doivent bénéficier de structures spécialisées »

Éric Zemmour a fustigé le fait que l'Éducation nationale souhaite faire de l'inclusion un cheval de bataille obsessionnel. Il déclare que « l'obsession de l'inclusion est une mauvaise manière faite aux enfants et aux enseignants »
Crédits : Wikipédia

Si les salles d’Éric Zemmour ne désemplissent pas et ne cessent d’impressionner où qu’il se rende, celui-ci ne manque pas une fois de plus de s’attirer la colère de la sphère politico-médiatique. Après avoir été au centre de l’attention des rapaces journalistiques qui se sont jetés sur sa relation avec Sarah Knafo, proche conseillère d’Éric Zemmour et qui est également sa compagne, le nouvel arrivant en politique a cette fois-ci été la cible de critiques vives à la suite de propos prétendument choquants sur la question du handicap. 

Après s’être exprimé sur l’économie, l’immigration, l’école ou encore la crise sanitaire, le fondateur du parti Reconquête ! a abordé la question du handicap à l’occasion d’une visite dans le Nord de la France consacrée essentiellement à l’école. Il s’est notamment exprimé, dans le cadre d’un échange avec des enseignants, sur la question du meilleur traitement à offrir aux personnes handicapées. Durant son meeting dans le petit village de Saint-Quentin, Éric Zemmour a fustigé le fait que l’Éducation nationale souhaite faire de l’inclusion un cheval de bataille obsessionnel. En effet, il confiait que « l’obsession de l’inclusion est une mauvaise manière faite aux enfants et aux enseignants », et que dans le cas de la scolarisation des personnes handicapées, la mise à disposition de structures spécialisées était un point important. 

Se voulant une mesure de bon sens et proche des retours effectués depuis des années par les parents d’enfants en situation de handicap, qui demandent des éducateurs spécialisés et sont confrontés à d’interminables listes d’attente pour que leurs enfants bénéficient de structures spécialisées, l’approche primée par Éric Zemmour a donné lieu à une vague de critiques importante. Il en va ainsi du député les Républicains Damien Abad, lui-même atteint d’un handicap. Plus globalement, les critiques ont plu sur le candidat, venant de tous les horizons politiques : de la gauche jusqu’au Rassemblement National. Plus que jamais, le parti de la candidate Marine Le Pen semble compter sur la candidature Zemmour pour se recentrer et casser l’image d’indésirable politique qu’elle avait hérité du Front national.

Enjolras Valney

Enjolras Valney

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Éric Zemmour suscite des polémiques en estimant que les personnes handicapées « doivent bénéficier de structures spécialisées »
Retour en haut