Tribune : la nécessité de l’engagement des jeunes2 min de lecture

La nécessité de l’engagement des jeunes.

Christian Lehmann disait « les seuls combats perdus d’avance sont ceux que l’on refuse de livrer», une phrase lourde de sens qui se doit d’être assimilée par les personnes qui savent, qui comprennent que le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui, est en train de détruire celui que nous voulons conserver.
La gauche socialiste est persuadée que tous les maux du monde sont d’ordre sociaux et qu’ainsi l’homme est dans la capacité de les résoudre. Mais il faut savoir faire la part des choses, tous les problèmes ne sont pas anthropiques et ceux qui voudront vous convaincre du contraire sont dans le déni. La société que nous défendons est celle qui lutte contre la marchandisation du corps humain par la GPA, qui lutte contre la discrimination positive, celle qui protège l’embryon et la famille. Mais il y a depuis ces quarante dernières années une anomie qui, si l’on regarde notre évolution morale et éthique, est tout à fait visible.

L’engagement des jeunes ayant pour but de défendre des valeurs que l’on peut aisément qualifier de droite comme celles mentionnées précédemment, se fait de plus en plus rare. La jeunesse actuelle se détourne des débats politiques, et n’y accorde que très peu d’intérêt. Ces dernières années le taux d’abstention aux différentes élections chez les 18/25 ans ne cesse de diminuer (23% de participation aux dernières élections européennes).

Mais l’engagement des jeunes dans les combats soutenus et financés par l’idéologie de la bien-pensance, quant à lui a considérablement augmenté. Nous voyons de plus en plus de jeunes combattre la cause climatique, se ralliant ainsi pour la plupart sous le joug de la jeune suédoise Greta Thunberg.

L’engagement de la jeunesse est une nécessité, car la jeunesse possède une force d’action considérable et une volonté à toutes épreuves. Et si vous, les jeunes, êtes révoltés lorsque vous voyez des agressions contre les pompiers, les forces de l’ordre, les viols commis par des migrants etc ce n’est pas parce que vous êtes un raciste ou une ordure d’extrême-droite, comme on essaie de vous le faire croire, mais c’est simplement que vous n’êtes pas tombé dans le piège de la société qui supprime tout sentiment d’appartenance patriotique et d’identité nationale. C’est le général De Gaulle qui disait « la France est un pays de race blanche et de culture chrétienne » cela fait-il de lui un nationaliste ou un sectaire ?! La volonté de défendre ce que nous sommes, fait de vous des artisans de ce qui doit être conservé.

La France que nous aimons, la France que nous voulons défendre se fait agresser de toutes parts, et pour bien des fois, sur des sujets qui peuvent surprendre. La langue française serait sexiste, le catholicisme n’aurait pas forgé l’Histoire de France etc, cette idéologie mortifère qui ronge notre société s’est immiscée partout, jusque dans nos écoles où l’on enseigne la théorie du genre.
L’engagement de la jeunesse est une nécessité pour lutter face aux fléaux de la bien-pensance !
Qui dit engagement, ne signifie pas obligatoirement engagement politique, beaucoup d’associations rejoignant notre but commun existent telles que SOS Chrétiens d’Orient ou encore le collectif Némésis. L’engagement nécessaire pour le combat qui est le nôtre se réalise dans des gestes simples, il passe par le soutien de journaux indépendants tels que Le Média Pour Tous, l’Incorrect, l’Étudiant Libre. Il se caractérise également dans ce que nous suivons, partageons sur les réseaux sociaux. L’engagement peut être politique, culturel ou associatif.
La France que vous aimez mérite d’être défendue et la force de l’engagement est une arme puissante face aux autres lobbyistes et bien-pensants.

Soyez fiers de qui vous êtes, soyez fiers de vos traditions, de votre foi, ne cachez pas ce qui vous rend fiers d’être Français mais engagez-vous pour lutter pour la sauvegarde de ce nous sommes et de ce que nous défendons.

Article écrit par Jean-Matthieu Malavialle

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.