SOS : 6 ans déja !lecture express

Pendant que Laurent Wauquiez refusait des subventions pour aider les Chrétiens d’Orient, SOS Chrétiens d’Orient assistait à sa messe annuelle dans la paroisse Saint Eugène-Sainte Cécile et en profitait pour fêter sa sixième année d’existence. La messe terminée, le président de cette association, Charles de Meyer, a adressé quelques mots aux 150 bénévoles et soutiens présents sur place.

« Nous avons pour devoir de ne pas nous taire, de savoir que, quand nos yeux voient, quand nos oreilles entendent, quand nous percevons la souffrance au Proche-Orient, rien ni personne ne nous interdit d’en parler. Cela fait 6 ans que SOS Chrétiens d’Orient bouscule la manière dont l’humanitaire peut exister au Proche Orient. Cela fait 6 ans que nous bousculons une certaine tranquillité de la sociologie catholique française. Et grâce à vous, nous allons continuer, parce que nous savons qui nous servons, pourquoi nous le faisons, que nous gagnons peut-être un petit peu de dignité, que notre pays perd en remplaçant ce que ses élites ne font plus ».

Le sort de nos frères chrétiens d’Orient est en permanence un sujet d’actualité. Les bénévoles de l’association SOS, par leur courage et leur dévouement, en sont la preuve.

Il y a mille façons de s’engager en France et dans le monde, mais l’abbé, dans l’homélie, rappelait très justement que « nous avions des druides, ils avaient des prêtres ». Le berceau de la Chrétienté vous attend peut-être. Alors si vous souhaitez vous y engager : https://soschretiensdorient.fr/index.php/fr/je-m-engage .

Article écrit par Stanislas Rigault

L'article vous a plu? Partagez-le! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur: