L'Étudiant Libre

Elizabeth II célèbre son Jubilé de Platine : retour sur des moments marquants de sa vie

95 ans bien trempés ! 70 ans de règne ! 23 films dont une série controversée, et certainement tout autant de biographies, de documentaires,... Nul doute que sa majesté Elizabeth II, reine du Royaume-Uni, a autant marqué l’histoire de son pays qu’elle a participé à celle du XXème et du XXIème siècle. À l’occasion de son jubilé de Platine, redécouvrons quelques événements marquants de son incroyable destin.
Crédits : Pixabay

Et si Elizabeth II allait devenait la reine Victoria du XXIème siècle, celle dont les poètes, les artistes et les historiens continueront de parler bien après la fin de son règne ? Probable… Pourtant, rien ne prédestinait cette petite princesse à devenir un jour l’une des plus grandes monarques de son temps. Rien ne serait arrivé si ses parents ne s’étaient pas mariés. En effet, nous sommes en 1921 quand le prince Albert, cadet des souverains de George V et Mary de Teck, rencontre une jeune aristocrate écossaise du nom d’Elizabeth Bowes-Lyon. Si ce dernier a tout de suite le coup de foudre pour la jeune femme, cette dernière en revanche est moins encline à accepter les avances du prince Albert.

À cette époque, cette dernière refuse les avances de celui qui sera son mari, car elle est  à l’idée de faire partie de cette illustre famille et qu’elle a peur que les problèmes de bégaiement de son mari rendent leur vie de couple difficile, comme le laissent penser les confessions du thérapeute Lionel Logue, qui servirent de base au film Le Discours d’un Roi (2010). Fou amoureux, le prince Albert va tenir bon et répéter les demandes, et enfin Elizabeth Bowes-Lyon acceptera d’épouser celui qui deviendra le futur George VI. L’actuelle monarque du Royaume-Uni naîtra trois ans après le mariage de ses parents, le 26 avril 1926.

Si ses parents ont longtemps aspiré à une vie de famille tranquille, le destin en aura voulu autrement. Effectivement, le 10 décembre 1936, son oncle le roi Edouard VIII renonce à la couronne, à laquelle il préfère son amour pour la mondaine américaine Wallis Simpson divorcée deux fois, créant ainsi une crise politique et constitutionnelle sans précédent. Nous sommes alors à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Les parents de l’actuelle
souveraine seront sacrés roi et reine un an plus tard, le 12 mai 1937. Sa voie
est alors toute tracée, elle deviendra un jour reine d’Angleterre.

À lire également : La Première Croisade

Durant la Seconde Guerre mondiale, Elizabeth II prend une part active au conflit en rejoignant l’Auxiliary Territorial Service à seulement dix-huit ans. Elle y accomplira plusieurs tâches (conductrice, serveuse,…). C’est à cette même période qu’elle rencontrera celui qui sera son futur époux : le prince Philipe de Grèce. « Il est beau, fougueux, aventureux et représente tout ce que ses parents réprouvent » comme l’explique à juste titre l’historien Stéphane Bern dans un épisode de son documentaire Secrets d’Histoire à propos du défunt prince. Elizabeth et Philip vont être mariés pendant soixante-treize ans, affrontant ensemble des crises familiales, personnelles et surtout politiques qui ne manqueront pas de faire vaciller la couronne de temps à autres.

À la mort de son père, Elizabeth II devient alors reine, un règne qui commence dans une certaine instabilité. L’URSS poursuit son bras de fer avec les États-Unis pour imposer son idéologie communiste au reste du monde, ce qui a pour effet de donner des envies d’indépendance à certaines parties du Commonwealth. La montée en puissance du colonel Nasser en Égypte et la crise du canal de Suez en 1956 poussent le Royaume-Uni à se ranger du côté des Américains et à la démission du Premier ministre Anthony Eden.

D’autres événements ont pu jalonner le règne de la souveraine. Parmi eux, rappelons la politique controversée de la célèbre Première ministre Margaret Thatcher, qui entendait bien en dirigeant d’une poigne solide réduire le taux de chômage important, de même qu’elle voulut récupérer les Îles Malouines. Plus récemment, la mise en place du Brexit et le départ du pays de l’Union européenne ont contribué à remettre le pays au centre de l’attention, et par là même au centre de nombreuses tensions.

À la clé aussi, la reine aura vécu de nombreux événements personnels, comme la perte tragique de son oncle Louis Mountbatten assassiné par un mouvement indépendantiste irlandais, ou encore les nombreux divorces au sein de sa famille dont le plus célèbre reste celui entre lady Diana Spencer, surnommée « la princesse des cœurs », et le prince Charles.

Toujours optimiste, la reine a assuré qu’elle continuerait à « servir loyalement son pays », et voit déjà dans le futur car au cours de ces derniers jours elle a confié face aux caméras que lorsque son fils sera amené à lui succéder, sa seconde épouse Camilla Parker-Bowles serait là pour l’épauler en tant que « reine consort ». Une décision visant à enterrer une bonne fois pour toutes la hache de guerre. Les réjouissances concernant son jubilé ne sont pas encore terminées, car elles devraient se poursuivent vers la fin de semaine. La famille royale devrait demeurer encore au centre de l’attention prochainement puisque la cinquième saison de la controversée série The Crown devrait arriver sur Netflix vers le mois de novembre.

Enjolras Valney

Enjolras Valney

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Elizabeth II célèbre son Jubilé de Platine : retour sur des moments marquants de sa vie
Retour en haut