INTERVIEW L’ÉTUDIANT LIBRE « ORIENT — UNE VOIE DANS LE DÉSERT », par Marguerite et Thérèse Quadrelli- Entretien avec Marguerite Quadrelli 4 min de lecture

Nous avons rencontré la co-fondatrice du nouveau spectacle : Orient, une voie dans le désert, cette comédie musicale qui se déroulera en janvier à Paris.

« Orient, Une voie dans le désert », qu’est-ce que c’est ? 

« Orient, Une voie dans le désert » est une grande comédie musicale originale, alliant dans une démarche inédite art et humanitaire, au profit des chrétiens d’Orient. Ce projet est porté par l’association The Heartists, que j’ai créé il y a 1 an et demi. Cela fait 4 ans qu’avec ma soeur, Thérèse, nous travaillons sur ce projet de comédie musicale qui verra le jour en janvier 2020 à Paris, au Théâtre Saint Léon. Les 16, 17, 18 et 19 janvier 2020, venez assister à 2h30 de show incroyable entre théâtre, chant et danses, dans un voyage envoûtant de Paris au Caire, à la rencontre des chrétiens d’Orient. Le projet est porté par une troupe jeune, âgée de 7 à 30 ans. Deux fois par semaine, depuis un an, ils se retrouvent pour répéter cette comédie musicale de qualité quasi professionnelle. La troupe compte 9 danseuses et 20 comédiens et chanteurs. Le spectacle est mis en scène par Solenne Koffler, chorégraphié par Ida Flamenca, et mis en musique par Thérèse Quadrelli et Jean- Baptiste Vrillon. Nous sommes soutenus dans notre initiative par trois associations partenaires : SOS Chrétiens d’Orient, l’Aide à l’Église en Détresse et PhilOrient. Nous pouvons également compter sur le soutien très précieux de la mairie du 17e, de Monsieur le Maire Geoffroy Boulard, et de deux grands acteurs du monde artistique : Philippe de Villiers, créateur du Puy du Fou, et Mike Massy, artiste libanais qui a tenu le rôle titre de la comédie musicale « Jésus », de Pascal Obispo. « Orient, Une voie dans le désert », c’est donc un formidable projet où amateurs et professionnels, jeunes et adultes, travaillent ensemble au service d’un beau projet, d’un grand projet.

Comment est née l’idée ? 

L’idée de ce spectacle est née d’un coup de coeur, et d’un coup de tête. Un coup de coeur d’abord : avec ma soeur Thérèse, nous sommes allées voir en mai 2015 une comédie musicale au Palais des Congrès : « Malkah, Tu seras roi », un grand spectacle sur la vie du roi David. Ce spectacle nous a émerveillé. C’était la première comédie musicale que nous allions voir, et nous étions sous le charme. Une idée folle nous a alors traversé l’esprit : et si, nous aussi, nous écrivions notre propre comédie musicale ? Ce qui n’aurait dû être qu’un coup de tête s’est finalement concrétisé. Mais afin de donner une dimension supplémentaire à ce spectacle, nous avons voulu lui associer une valeur humanitaire. Il ne s’agissait pas d’écrire un spectacle pour nous, mais un spectacle pour les autres, qui puisse être utile et véhiculer un message. « Orient » est un spectacle qui a du sens. Thérèse a créé les musiques et les mélodies du spectacle, tandis que j’écrivais le texte du script, et les paroles des chants. Pendant 3 ans, de 2015 à 2018, nous avons fait lire, corriger, relire, modifier notre projet. Nous remercions toutes les personnes qui on contribué à sa version définitive : tous les auteurs, comédiens, metteurs en scène, journalistes, qui nous ont fait part de leurs remarques et conseils si précieux. En mars 2018, nous avions la version définitive de « Orient, Une voie dans le désert ». En avril 2018, nous créions l’association The Heartists, dont le nom est un jeu de mot entre deux termes anglais : heart et artist, le coeur et l’artistique. Ce nom témoigne bien de notre objectif : créer des oeuvres artistiques et culturelles au soutien de causes humanitaires. Puis en septembre 2018, un grand casting a été lancé. 80 jeunes se sont présentés, 20 ont été retenus sur leurs qualités artistiques et leur motivation. Enfin, en janvier 2019, la troupe était formée et les répétitions commençaient. 

Quel est l’objectif de « Orient, Une voie dans le désert » ?

 « Orient » a un double objectif. Le premier objectif est artistique : nous souhaitons mettre en avant les talents de la jeunesse. Cette comédie musicale a été entièrement écrite, composée, mise en musique, mise en scène, produite et interprétée par des jeunes, qui ont mis en commun leurs compétences et leurs talents au service de ce grand projet. Le second objectif est humanitaire : nous souhaitons créer une oeuvre qui porte le message des chrétiens d’Orient. Nous avons voulu les aider de deux manières. D’une part, le script est largement tourné vers eux et les met en scène. D’autre part, la majorité des bénéfices réalisés sera reversée à des projets concrets, sur le terrain, portés par nos associations partenaires. Nous soutenons ainsi la reconstruction des bidonvilles du Caire par SOS Chrétiens d’Orient. 

« Orient, Une voie dans le désert », de quoi ça parle ? 

C’est l’histoire d’Èva, une grande journaliste de mode parisienne, qui vit une vie à 100 à l’heure entre défilés, cocktails et réunion de travail. Suite à un concours de circonstances, elle doit remplacer une de ses collègues critique d’art et par couvrir une exposition au Caire. Cependant, au cours de l’exposition, elle est prise dans une attaque. Laissée pour morte, elle est abandonnée dans le désert. Recueillie par des chrétiens d’Orient, qui vivent cachés, elle va passer quelques jours à leurs côtés. Au contact de ces hommes et de ces femmes, Èva va découvrir un rythme de vie tout à fait différent. Elle va découvrir une nouvelle façon de vivre, une nouvelle façon d’aimer.C’est l’histoire de Hassan, qui doit choisir entre sa vie et sa foi, c’est l’histoire de Siman, qui doit choisir entre sa famille et ses amis, c’est l’histoire de Myriam, dont l’amour pour ses frères lui fera découvrir une force qu’elle ne soupçonnait pas, c’est l’histoire d’Èva, qui va perdre ses repères et en trouver d’autres. Car il n’y a rien de plus universels que des hommes qui se battent pour leur liberté, qui se battent pour leur foi, qui se battent pour la vie. C’est le message que nous avons voulu faire passer, et c’est le message que, j’espère, vous entendrez en janvier dans la salle.

Comment vous aider ? 

Vous pouvez nous aider de deux manières. D’une part, l’associait The Heartists ne vit que de dons, et c’est uniquement grâce à votre générosité que le spectacle peut se monter. Nous jouons en janvier, mais des frais restent encore à prévoir, et tous vos dons sont les bienvenus. Ces dons sont déductibles fiscalement à hauteur de 66%, n’hésitez pas à nous soutenir ! D’autre part, nous jouons au Théâtre Saint Léon les 16, 17, 18 et 19 janvier 2020. N’hésitez pas à prendre vos places ! La billetterie est accessible via notre site internet : www.the-heartists.fr. Nous comptons sur vous pour venir, et parler de ce spectacle autour de vous. Nous avons besoin de vous tous pour toucher un public le plus large possible, et faire de « Orient, Une voie dans le désert » un succès. Merci d’avance ! 

N’hésitez pas à suivre nos aventures sur les réseaux sociaux : Site web : www.the-heartists.fr Facebook : The Heartists Twitter : @TheHeartists_fr Instagram : @orientlemusical Youtube : The Heartists Vous souhaitez nous poser une question ? Contactez-nous à cette adresse : contact.theheartists@yahoo.fr RDV en janvier 2020 ! 

 

Article écrit par Paul Guerry

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.