Inauguration du Puy du Fou España : la technique française au service de l’histoire espagnole.lecture express

Vendredi à 21h30, a eu lieu la première représentation d’ « El Sueño de Toledo », spectacle inaugural du Puy du Fou España.

En seulement 8 mois, le terrain désertique de 5 hectares est devenu la scène d’une œuvre unique. Pas moins de 2000 personnages incarnés par 185 cavaliers et acteurs ont fait revivre 1500 ans d’histoire espagnole, des Rois Goths à l’arrivée du Chemin de Fer. Ce ballet nocturne qui sera joué tous les week-ends, à l’image de la Cinescénie en Vendée, n’est en réalité que l’introduction du parc espagnol. D’ici 2021 celui-ci présentera : 4 spectacles de jour, 3 villages d’époque, des artisans d’art, plus de 300 animaux et plus de 30 hectares de nature.

Hier soir, l’intrigue fût levée pour le public espagnol qui a redécouvert son histoire à travers le prisme de la technique artistique française. La coopération franco-espagnole, au delà de la formation intensive et périlleuse des équipes, est le pari de « capter l’âme espagnole » comme le rappelle le fondateur du Grand Parc, Philippe de Villiers.

Après 70 minutes de poésie, rythmées par les musiques de Nathan Stornetta, qui a aussi composé les morceaux du Dernier Panache en Vendée, les 4000 spectateurs sont debout, unanimes. Un standing ovation de plusieurs minutes qui confirme la réussite de l’ancrage du Puy du Fou à Tolède, « un choix de coeur » fait par les équipes françaises. Les festivités se sont prolongées à l’entrée du site, au coeur du marché médiéval El Arrabal, où la soirée dansante fût animée par la présence exceptionnelle du grand compositeur Carlos Nuñez.

Le Puy du Fou España s’adresse avant tout aux visiteurs espagnols et représente la première étape de l’ambition planétaire du Grand Parc. D’ici 2030, 4 modèles de Parcs sont espérés avec deux nouvelles implantations, à priori en Chine et en Europe centrale. Le Puy du Fou n’est donc plus un lieu-dit mais un concept : faire revivre l’Histoire et transmettre l’enracinement des peuples.

Marie-Aimée de Villiers.

Article écrit par Stanislas Rigault

L'article vous a plu? Partagez-le! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur: