Un reconfinement suite à un déconfinement prématuré : le cas de Hokkaido. lecture express

L’île d’Hokkaido, un des foyers de l’épidémie au Japon, à été confinée trois semaines (dès fin février). Seulement 26 jours après la levée des restrictions imposées pour lutter face au coronavirus, le gouvernement a ordonné de nouvelles restrictions, puis un nouveau confinement après avoir recensé 135 cas en une semaine. 

Il n’y a pas eu de réel confinement au Japon, mais seulement des mesures tels que, l’état d’urgence sanitaire, l’isolement des personnes contaminées et l’interdiction de rassemblements. Au Japon suite à une baisse du nombre de personnes infectées par le coronavirus, un soulagement s’est laissé apercevoir, s’accompagnant d’un moins grand respect des règles sanitaires. Alors que le taux de malades était au plus bas fin mars, ils doivent faire face à un accroissement du nombre de malades depuis l’assouplissement des restrictions. 

Les scientifiques soulignent la fausse joie procurée par la baisse du nombre de personnes contaminées, source du déconfinement hâtif, ainsi que l’absence de dépistage massif, comme problèmes à cette nouvelle vague. 

La question du reconfinement commence à se poser également en Europe, et notamment en Allemagne, où le déconfinement à débuté le 20 avril, mais où des indicateurs comme le taux de contagion, qui était passé à 0,7 avant le déconfinement, est remonté à 1.  Ils se posent donc la question d’un possible reconfinement fin juin. 

 

Crédit photo : NHK

Article écrit par Benoit Després

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.