Restaurateurs confinés : témoignage2 min de lecture

Pouvez vous vous présenter ? Quelle était votre situation avant le coronavirus ?

Je m’appelle Christian Gingreau, je suis gérant et cuisinier du restaurant La Grange à Cholet. Avant le confinement, le restaurant tournait à plein régime, les services étaient importants et les réservations presque obligatoires pour venir déjeuner ou diner.

Qu’est-ce que ça change dans votre quotidien ? Quels sont les problèmes que vous rencontrez ?

Aujourd’hui, le restaurant est à l’arrêt. Nous n’avons plus de travail, les restaurants sont fermés depuis l’annonce du confinement par le gouvernement. Le premier problème a été celui de l’annonce du Président de la République, un samedi soir vers 20h. Nous étions alors en plein service. Le Chef de l’Etat avait donc annoncé la fermeture des établissements à minuit.

Ce qui nous a confronté à un deuxième problème. Que fait des produits frais comme les poissons, les viandes ou encore les fruits et légumes ? Il est certain que le délai entre l’annonce et la fermeture a été trop court, ce qui nous a empêché d’écouler la marchandise restante.

Il a également fallu, dans un souci de bienséance, rappeler les clients ayant pris des réservations pour s’excuser auprès d’eux de la fermeture obligatoire du restaurant. Dans une dimension économique, nous avons dû mettre tout le personnel en chômage partiel. Par ailleurs, nous sommes encore dans l’attente du remboursement des salaires par l’Etat,

Nous n’avons par de nouvelles de la part du Président de la République en ce qui concerne le report ou l’annulation des charges pour les artisans, notamment pour les restaurateurs.Les assurances ne prennent pas en charge les dommages liés à la pandémie (question du revenu du gérant, de la perte d’exploitation, de la baisse du chiffre d’affaire, de la perte des denrées alimentaires,…). Toutefois, il faut noter la mise en place d’un prêt d’Etat, à taux 0 à rembourser une fois cette crise sanitaire traversée.

À partir de votre situation, que pensez-vous de la gestion de la crise par le gouvernement ?

Le délai de fermeture a donc été trop rapide, nous n’avons pas eu le temps de bien nous organiser notamment en ce qui concerne les denrées alimentaires. La situation est inédite donc on avance lentement. Cela nous renvoie aussi à la question suivante : pourquoi prendre des risques à rouvrir les écoles alors que les restaurants restent fermés ? Si la France fait preuve de trop de laxisme, alors les contaminations vont augmenter et le risque de mortalité sera plus important. La situation aux Etats-Unis est d’ailleurs des plus alarmantes. On constate un manque d’égalitarisme entre les professions puisque certains sont autorisés à rouvrir leurs magasins alors que nous sommes contraints de rester fermés.

Quelles mesures devrait prendre le gouvernement pour vous aider ?

La principale mesure que le gouvernement doit prendre est l’annulation totale des charges jusqu’à la réouverture des établissements. En effet, si un établissement ne fait pas de chiffre d’affaires alors il devrait actuellement pouvoir bénéficier d’une exonération de charges. Nous demandons à l’Etat de faire preuve de plus de souplesse vis-à-vis des artisans et des commerçants.

Comment les Français peuvent agir concrètement pour vous aider ?

L’activité citoyenne des français devra se poursuivre après le confinement, il faut consommer local, faire travailler le commerce français, les industries françaises. Nous avons un savoir-faire, il faut le faire prospérer ! Les restaurateurs vous attendent de pied ferme après le confinement !

Article écrit par Paul Guerry

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.