Le Pr. POZZETTO révèle l’origine du coronavirus et le lien avec les pangolins et les chauves-souris [VIDEO]3 min de lecture

Le Pr. POZZETTO révèle l'origine du coronavirus et le lien avec les pangolins et les chauves-souris [VIDEO]

Interview sur notre chaîne YouTube : https://youtu.be/HwfCOtPQBbU

 

QUESTION : Sur internet naissent des hypothèses, selon lesquels le virus aurait été fabriqué par des scientifiques, ou qu’il aurait été diffusé par un pangolin. Qu’en est-il réellement ? 

 

L’hypothèse d’origine du virus n’est pas totalement tranchée. Une chose est sûre c’est que c’est un virus qui a un réservoir au départ animal, probablement les chauves-souris. Il y a énormément de chauves-souris dans le monde, je ne sais pas si vous savez, mais la moitié des mammifères sur terre sont des chauves-souris, un mammifère sur deux est une chauve souris. Elle font beaucoup de sacrifices pour voler, et par conséquent sacrifient leur système immunitaire. Elles peuvent donc vivre avec des virus, comme par exemple Ebola. Et donc en 2002-2003, il y a eu un premier coronavirus qui a circulé dans la région de Guangdong au sud de la Chine, et un médecin qui était dans un hôtel a contaminé des gens qui étaient dans le même hôtel simplement par un problème de ventilation. Ca a été le premier épisode de SARS-CoV, à l’origine de 8000 cas dans le monde, dont 800 morts. Ca avait déjà, en 2003, fait un buzz au niveau international. Et façon un peu miraculeuse, on ne sait pas comment, en confinant tous les gens qui étaient malade, ça s’est arrêté tout seul. Notamment en Asie et au Canada avec un gros foyer à Toronto. Donc ça c’est l’épisode SARS-CoV 1, de novembre 2002 à juillet 2003. Puis on n’a plus entendu parler du virus. 

A l’époque l’animal qui a été jugé comme étant un peu comme ayant participé à la dissémination est la civette palmée, qui était aussi appréciée comme nourriture. Suite à cela, les Chinois se sont beaucoup inquiétés des coronavirus originaires de la chauve-souris. De nombreux laboratoires chinois ont donc capturés des chauves-souris pour les autopsier et récupérer des dizaines et des dizaines de virus, et les ont appelés SARS-CoV LIKE, parce que ça ressemblait au virus de 2002-2003. Dans la région de Wuhan il y a des équipes qui travaillaient sur les chauves-souris. 

Alors, est-ce que c’est à partir de là que le virus s’est échappé ? La seule chose que je peux vous affirmer est que, ce n’est pas l’homme qui l’a créé. C’est un virus avec des marques de génie de la nature pour faire muter les virus qui font que, si on avait voulu le faire, il ne serait pas comme ça. La grande différence entre virus de 2003 et celui-là, c’est sa contagiosité. Le virus de 2003, il était un peu contagieux à la phase de d’incubation, il fallait être déjà très malade, c’est pour ça qu’il y avait beaucoup de soignants malades. Ils devaient intuber les malades et peu de précautions étaient prises. Par contre en compagnie de quelqu’un malade il n’y avait pas de risques. A contrario ce virus est beaucoup plus malin, il a beaucoup plus d’affinités pour nos cellules. Dès la phase de contagion, comme la grippe, quand on attrape la grippe en général on côtoie quelqu’un la veille ou l’avant-veille du jour où on tombe malade (quand on est dans le métro, quand on est dans les transports en commun on se parle), et c’est à cette phase qu’on se contamine comme pour le coronavirus. 

Quelles sont les hypothèses ? La première hypothèse, c’est un virus de chauve-souris qui s’est adapté à l’homme parce que la chauve-souris vole et chie sur les gens qui se contaminent petit à petit, et le virus s’habitue à l’homme pour former l’épidémie. Après il y a l’hypothèse de l’animal intermédiaire, c’est là que le pangolin arrive, moi je n’y crois pas trop parce qu’il ne se reproduit pas vite, donc pour faire muter le virus et l’adapter ça demanderait des générations Et bien qu’il soit réputé pour sa chair, c’est comme le caviar, tout le monde n’en mange pas. Donc la probabilité que ce soit l’origine est faible, à mon avis c’est plutôt un effet collatéral d’autant plus que le virus du pangolin n’est pas strictement semblable à celui de l’homme. Et puis la troisième hypothèse, c’est effectivement un chercheur qui travaillait sur des virus de chauves-souris parce qu’il voulait faire le vaccin contre le SARS-CoV de 2003, et qui s’est contaminé. Le virus au début n’aimait pas beaucoup l’homme, mais un peu quand même, et a contaminé sa famille et son entourage ce qui a pris des mois, années au virus de s’adapter. Puis l’épisode du marché au poisson,avec les gens les uns sur les autres.

Pour le moment on a pas la réponse, mais c’est l’une des trois: 

un virus de chauve-souris de chauve-souris qui s’adapte directement à l’homme.

un virus de chauve-souris qui s’adapte à l’homme via un animal, le pangolin surement pas.

et puis l’hypothèse d’un virus qui a été mal confiné et échappé d’un laboratoire. 

 

N’hésitez pas à vous abonner à notre chaîne YouTube pour visionner nos prochaines vidéos :  https://www.youtube.com/channel/UCqZZi3meYxLl7SY6NRVfUEg

 

Pour plus de renseignements son livre : 

Article écrit par Benoit Després

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.