Une statue de Lénine érigée en Allemagnelecture express

Alors que dans le monde entier, des apprentis révolutionnaires appellent à faire table rase du passé en poussant à la destruction ou à la dégradation de statues de personnalités historiques jugées, au regard de leur grande compétence d’historiens, comme racistes, colonialistes ou nazies, le parti marxiste-léniniste d’Allemagne (MLPD) a ressuscité les morts en érigeant une statue de Lénine.

La statue est située devant le siège du MLPD à Gelsenkirchen, située dans l’Ouest du pays dont elle est la onzième plus grande ville.

Les autorités de la ville avaient tenté d’empêcher l’installation de la statue et ont lancé un hashtag « pas de place pour Lénine » mais les tribunaux ont bloqué leurs appels et l’inauguration a eu lieu samedi.

« Le temps des monuments aux racistes, antisémites, fascistes, anticommunistes et autres reliques du passé est clairement passé« , a déclaré la présidente du MLPD, Gabi Fechtner, dans un communiqué.

En revanche, « Lénine était un penseur en avance sur son temps, d’importance historique mondiale, un combattant précoce pour la liberté et la démocratie« , a-t-elle soutenu.

Fondé en 1982, le parti marxiste-léniniste d’Allemagne comptait quelque 1800 individus en 2017. Il revendique l’héritage politique de Karl Marx, Friedrich Engels, Lénine, et Mao Zedong. Selon l’historien Stéphane Courtois (lui-même ancien marxiste-léniniste) le nombre de morts imputable aux deux derniers serait de 20 millions pour Joseph Staline, et entre 60 et 80 pour Mao Zedong.

De son côté, le MLPD défend l’héritage du “Petit Père des Peuples”, qualifie de diffamation ces estimations, et critique la politique de déstalinisation de l’URSS, qu’il qualifie de “trahison du socialisme”.

Des idées qui semblent séduire puisque le score électoral le plus élevé jamais atteint par le parti marxiste-léniniste d’Allemagne est de 0,4 % des suffrages lors d’une élection régionale en Saxe-Anhalt. Pour les dernières élections législatives nationales, il avait toutefois obtenu l’honorable score de 0,1%.

 

Article écrit par Rémi d’Antoigné

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.