Un policier agressé à Lyon, hors de son service, témoigne !lecture express

Sur France 3 un policier agressé à Lyon, hors de son service, témoigne !

Dans la nuit de samedi à dimanche un policier, alors qu’il rentrait chez lui s’est fait rouer de coups par des voyous. Il s’est vu prescrire 45 jours d’ITT. Trois personnes, dont deux adolescents, ont été mises en examen.

Le policier âgé de 34 ans et agressé samedi soir raconte son agression, il pensait « que c’était la fin, que de toute façon [il] ne se relèverait pas ».

Alors que les manifestations anti-policiers se multiplient le policier pense lui au contraire que ce sont les violences contre les forces de l’ordre qui se propagent

« Quand j’en parle autour de moi on me dit ‘Mais c’est comme ça, tu as signé, ça fait partie du métier’. Non, ça ne fait pas partie du métier de se faire insulter tout le temps, qu’on se fasse lyncher. »

« Le procureur de Lyon, raconte qu’il a d’abord manqué de se faire percuter par un véhicule, à 4 heures du matin dimanche, avant d’être traité de « sale flic » par son conducteur et le passager. Le parquet affirme qu’un premier échange de coups a alors eu lieu, puis que les deux automobilistes sont allés chercher une dizaine d’autres personnes, qui s’en sont pris au policier.

Ce dernier dit avoir reçu « une quarantaine de coups », visant « surtout la tête », et avoir « cru qu'[il] allait devenir tétraplégique ». Il présente finalement « plusieurs fractures à la cheville, une luxation du talon d’Achille et de nombreuses ecchymoses sur tout le corps » et s’est vu prescrire une incapacité totale de travail de 45 jours, selon le parquet. Sa compagne, également présente, a reçu un coup à la clavicule qui lui a valu une ITT de trois jours.

« C’étaient les jeunes du quartier, que je croise tous les jours, et avec qui j’ai déjà eu affaire dans le passé » pour des affaires de vol ou de trafic, affirme également ce policier. Les trois personnes mises en examen, dont deux sont mineures, ont reconnu « leur présence sur les lieux » mais « en minimisant leur participation, et en contestant avoir connu la qualité de policier de la victime », a relaté le procureur mercredi. »

Source France Info : https://mobile.francetvinfo.fr/faits-divers/police/#xtref=acc_dir

Article écrit par La redaction

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.