L’US Space Force prépare la Guerre des Etoiles 2 min de lecture

Il y a quelques jours, l’US Space Force a déclaré son programme Space Fence opérationnel. Ce système radar spatial vise à repérer, recenser et surveiller n’importe quel objet en orbite basse, jusqu’à la taille d’une bille. Ce programme est ainsi à la fois cause et conséquence d’une militarisation croissante de l’espace.

Si cette opération servira à détecter les débris spatiaux qui constituent une réelle menace, l’orbite basse (jusqu’à 2 000km d’altitude) est en effet celle où évolue la plupart des satellites de télécommunication, de renseignements et de météorologie. 

Le commandant du 20th Space Control Squadron a ainsi déclaré: « L’espace est maintenant reconnu comme un domaine congestionné et contesté et Space Fence est la prochaine évolution dans nos efforts pour maintenir la supériorité spatiale ».

Ce programme s’inscrit dans la continuité de la politique spatiale extrêmement active du président américain, confiée à la récente US Space Force, créée le 20 décembre dernier par le National Defense Authorization Act, et dotée d’un budget initial de 40 millions de dollars pour 16 000 personnels militaires et civils et 77 satellites officiellement en service. Ces appareils vont du système GPS à la détection caméra ou infrarouge, en passant par les appareils météorologiques ou de télécommunication.

Pour des raisons budgétaire et de coordination, l’US Space Force a été placée sous l’aile de l’US Space Force, mais elle n’en demeure pas moins une branche spécifique, au même titre que les Marines pour l’US Navy.

Désormais le commandement combat unifié (Unified Combat Command) de l’armée américaine se compose de 11 commandements: 6 géographiques (Amérique du Nord, du Sud, Eurasie, Asie, Afrique et Moyen-Orient) et 5 fonctionnels (cyber-espace, opérations spéciales, transport, force nucléaire et espace). Ce commandement unifié est dirigé en premier lieu par le président américain lui-même.

En France, le Commandement de l’Espace a été créé le 3 septembre 2019 avec pour but de doter la France d’une défense spatiale et d’une autonomie stratégique renforcées. Il se compose actuellement de 220 militaires, bien loin des 16 000 américains et de la profondeur de leur complexe spatio-industriel, dont SpaceX est devenu l’emblème.

Dans son discours de présentation de la nouvelle stratégie spatiale française, la ministre des armées Florence Parly avait déclaré: “Aujourd’hui, nos alliés et nos adversaires militarisent l’espace. Nous devons agir. Nous devons être prêts […]Des satellites espionnés, brouillés, ou encore éblouis : les moyens de gêner, neutraliser ou détruire les capacités spatiales adverses existent et se développent« .

La Loi de programmation militaire (PME) 2019-2025 a ouvert un budget de 3,6 milliards d’euros pour le spatial de défense. En dessous donc des 4 milliards russes, et surtout très loin des 10 milliards chinois et des 50 milliards des Etats-Unis.

 

Article écrit par Rémi d’Antoigné

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.