Le pape François favorable à une union civile pour les homosexuelslecture express

Selon un documentaire consacré au pape François, intitulé Francesco, la presse américaine rapporte que ce dernier déclare son soutien aux lois permettant aux homosexuels de s’unir civilement.

Ce n’est pas la première fois que le pontife s’exprime sur cette question mais il n’était jamais allé aussi loin en public. Le pape François affirme donc que « les homosexuels ont le droit d’avoir une famille ». Il faut, selon lui, créer une loi d’union civile pour qu’ils soient couverts légalement. Il affirme avoir « pris position en faveur de cette initiative ». Cela s’oppose ainsi radicalement à la définition catholique de la famille.

Mais il est important de préciser que ces propos n’engagent que sa personne et non l’Église toute entière. De plus lors des deux volets du synode sur la famille, en 2014 et en 2015, il avait écarté l’idée d’une approbation, par l’Église, du mariage entre deux personnes de même sexe.

Il n’est pas sans intérêt de rappeler la position réelle de l’Église sur ce sujet. Dans le document publié par la Congrégation pour la doctrine de la foi, la position officielle de l’Église est rappelée :

« L’Église enseigne que le respect envers les personnes homosexuelles ne peut en aucune façon conduire à l’approbation du comportement homosexuel ou à la reconnaissance juridique des unions homosexuelles. Le bien commun exige que les lois reconnaissent, favorisent et protègent l’union matrimoniale comme base de la famille, cellule primordiale de la société. Reconnaître légalement les unions homosexuelles ou les assimiler au mariage, signifierait non seulement approuver un comportement déviant, et par conséquent en faire un modèle dans la société actuelle, mais aussi masquer des valeurs fondamentales qui appartiennent au patrimoine commun de l’humanité. L’Église ne peut pas ne pas défendre de telles valeurs pour le bien des hommes et de toute la société. »

Ainsi, lorsque le pape exprime une telle opinion, celle-ci n’est que personnelle puisqu’elle s’oppose à l’enseignement de l’Église. À aucun moment il dit s’exprimer au nom de l’Église et ses propos ne sont pas appuyés par des textes fondamentaux de l’Église.

 

D.C.

Article écrit par Auteur Ponctuel

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.