Le Figaro prouve la pénalisation pour la non-utilisation de l’écriture inclusive à Science-Po Paris2 min de lecture

La récente polémique sur la pénalisation pour la non-utilisation de l’écriture inclusive à Science-Po, avait été démentie par de nombreux professeurs et étudiants (criant sur Twitter aux #fakenews et à la #trumpisation) ainsi que par l’établissement lui-même. Le Figaro à aujourd’hui apporté des preuves prouvant le contraire.

Tout à débuté le jeudi 18 février, sur RMC, lors de l’émission les «Grandes Gueules» consacrée à la proposition de loi visant à interdire l’écriture inclusive dans les documents administratifs. Annie Genevard, députée Les Républicains et vice-présidente de l’Assemblée nationale, était l’invitée du journaliste Olivier Truchot. Cette dernière a accusé “un militantisme non nommé de porter atteinte au patrimoine commun” ,en parlant de l’écriture inclusive. Elle a ensuite affirmé qu’”à Sciences Po, une copie qui n’est pas rendue en langue inclusive est pénalisée, c’est insupportable”. La phrase a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux : de nombreux professeurs et étudiants, tout comme certains médias, ont affirmé que l’information était fausse. Renaud Epstein, maître de conférence à Sciences Po, à tweeté “Cette inconnue (…) est une mytho”. Avant d’ironiser comme de nombreux professeurs l’ont fait sur l’islamo-gauchisme.

Le Youtubeur journalistique Hugo Travers connu sous le nom de “ Hugo Décrypte ”, ancien étudiant à Science Po a également réagi à ce sujet avec ce tweet : “C’est : complètement faux”. Rappelons qu’il est suivi sur Instagram par 915 000 personnes, public majoritairement composé de jeunes.
Peu de temps après l’information à été nié par le service de communication de Sciences Po Paris.
Dans la même journée sur CNews dans l’émission de Pascal Praud, François Jolivet, député LREM de l’Indre a affirmé que « quand vous avez des élèves ou des étudiants qui vous disent qu’une copie qui n’est pas écrite en écriture inclusive n’est pas corrigée, ça, c’est scandaleux. ».

Hier soir pourtant, l’association Nova à publié un communiqué de presse dans lequel ils reviennent sur leur affirmation : «Nous avons démenti (…) cette pratique qu’aucun d’entre nous n’avait jamais subie ni constatée (…) mais depuis quelques jours, plusieurs d’entre vous nous ont écrit pour nous signifier que lors d’au moins un examen final, celui de sociologie de deuxième année sur le campus de Paris, l’usage de l’écriture inclusive avait été effectivement favorisé au détriment de l’écriture normale. Plus exactement, un demi-point bonus a été accordé aux étudiants qui s’essayaient aux points médians, aux ‘‘iels’’ et autres ‘‘celleux’’, alors même que la position officielle de Sciences Po est, tout au contraire, de ne pas faire usage de ces signes et termes”.

Le Figaro se serait procuré une copie d’un examen de sociologie de deuxième année de bachelor. Le document précise dans ses consignes que l’écriture inclusive est encouragée mais que «son non-usage ne sera pas pénalisé, les étudiant.e.s étrangers.ères pouvant avoir davantage de difficultés à la mettre en œuvre». «Toutefois, un demi-point ‘‘bonus’’ sera attribué à celles et ceux qui tenteront de l’utiliser», indique le document. La suite de l’énoncé explique l’utilisation du point médian. Le document à été mis en ligne sur le Moodle de Sciences Po Paris (C’est une plateforme en ligne permettant de diffuser des documents liée à l’apprentissage). Le Figaro affirme que cette pratique a eu lieu lors des deux dernières années universitaires.

En outre, l’énoncé de la copie d’examen est lui-même écrit en écriture inclusive, ce qui est contradictoire avec le communiqué de l’association Nova “alors même que la position officielle de Sciences Po est, tout au contraire, de ne pas faire usage de ces signes et termes”.
Cette copie d’examen montre donc bien qu’il y a une notation en faveur de l’utilisation de l’écriture inclusive et donc une pénalisation pour ceux qui ne l’utilisent pas.

Pol

Source :
https://etudiant.lefigaro.fr/article/a-sciences-po-paris-des-points-bonus-accordes-pour-l-utilisation-de-l-ecriture-inclusive_70f90efe-777e-11eb-930c-df8a7d3f696f/
https://www.huffingtonpost.fr/entry/sciences-po-annie-genevard-ecriture-inclusive-rmc_fr_602f8c51c5b67c32961cbd8e
https://www.francetvinfo.fr/societe/education/ecriture-inclusive/vrai-ou-fake-les-etudiants-de-sciences-po-qui-n-utilisent-pas-l-ecriture-inclusive-sont-ils-penalises_4303347.html
https://www.valeursactuelles.com/societe/sciences-po-les-etudiants-privilegiant-lecriture-inclusive-seraient-favorises-128925

 

Article écrit par Auteur Ponctuel

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.