L’abandon d’un projet qui faisait polémique.lecture express

Le cofondateur de l’enseigne V and B Jean-Pierre Derouet avait en 2018 annoncé le projet de transformer la Chapelle Saint-Jean à Saumur en bar de nuit.

https://www.facebook.com/infossaumurkiosque/posts/3395677207211428

Portant le nom de « Levrette-café » l’annonce de création de ce bar était alors devenue une véritable polémique. L’association Anjou-Patrimoine s’était emparée du sujet en créant une pétition contre ce projet. Une requête avait été déposée au prêt du Tribunal Administratif de Nantes afin d’empêcher la consécration de ce projet. Ce n’est que 2 ans après que le cofondateur annonce l’abandon du projet, ce dernier s’avance en disant ne pas vouloir continuer afin d’éviter un consensus déjà bien présent, de plus le chantier aurait d’après eux été beaucoup trop onéreux pour la franchise.

Photo : Office de Tourisme de Saumur

Article écrit par Jean-Matthieu Malavialle

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.