La Légion étrangère en renfort de l’Éducation nationalelecture express

Le ministère de l’Education nationale cherche la parade pour contourner le problème de pénurie d’enseignants dans les établissements secondaires.

Années après années, le nombre d’inscrits aux concours tend à se réduire, une hémorragie pour l’instant masquée par la crise sanitaire du coronavirus et la fermeture des écoles.

Ultime trouvaille du cabinet rue de Grenelle pour pallier à cette insuffisance, avoir recours à d’autres agents de l’Etat d’ici la rentrée 2020. Les militaires de carrière pourraient ainsi assurer des enseignements contractuels durant la période même de leur service.

 Parmi eux, les Légionnaires appartenant au célèbre corps de l’Armée de terre : “Nous avons toujours voulu renforcer le lien armée-nation, il nous a paru tout à fait cohérent de faire appel aux Képis Blancs pour remplir le rôle de Hussards Noirs” a déclaré, non sans un certain lyrisme, un proche collaborateur de Jean-Michel Blanquer.

Les syndicats n’ont pas attendu la fin de matinée pour condamner “une tentative grossière de réduction de dépenses publiques, et de politiques d’austérité budgétaire” (SE-UNSA).

La défis majeur pour la direction générale de l’enseignement scolaire reste pour l’heure l’intégration des méthodes pédagogiques propres à la Légion étrangère.

Une note du Bulletin Officiel en date du 1e Avril 2020, rend désormais possible la pratique d’”exercices polyarticulaires sur milieu rugueux à visée éducative”. Le secrétaire général du SE-UNSA s’est montré quant à lui très ferme sur cette question : “Les séances de pompes-tractions n’ont pas leur place dans nos écoles.”

Jean Bexon.

Article écrit par Auteur Ponctuel

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.