la Hongrie veut inscrire le genre dans sa Constitutionlecture express

Alors que le Premier ministre hongrois avait déjà banni les études de genre à l’université, il souhaite désormais inscrire ce dernier dans la Constitution. Souhaitant cimenter les valeurs chrétiennes fondamentales de la société hongroise, le projet de loi déposé devant le Parlement ce mardi prévoit que «la base de la relation familiale est le mariage ou la relation parent-enfant. La mère est une femme, le père est un homme» mais également que «La Hongrie protège le droit des enfants à s’identifier en fonction de leur sexe» [celui de sa naissance NDLR]. D’autres amendements soumis également au Parlement mardi viseraient à interdire l’adoption pour les couples de même sexe.

Face à Victor Orban, les association LGBT et de défense des droits de l’Homme sont vent debout et estiment que ce dernier a profité des mesures restrictives prises en cette période de pandémie pour essayer de faire passer de tels projets. En outre, ce projet ne respecterait pas la charte européenne des droits fondamentaux, qui garantit, entre autres, les droits des minorités sexuelles et de genre.

Aux côté du Premier ministre hongrois, le président polonais Andrzej Duda fait également de la résistance et a aussi fait part cet été de son intention d’interdire l’adoption aux couples homosexuels. La restriction de l’avortement est également en débat en Pologne où les franges catholiques et conservatrices de la population jouent un rôle considérable dans la politique du pays au mains des conservateurs du PiS.

Article écrit par Paul-Arthur Robin

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.