La collégienne qui avait accusé Samuel Paty reconnaît avoir mentilecture express

« J’ai menti sur un truc. (…) Je n’étais pas là le jour des caricatures ».

C’est, avec ses aveux lors de sa garde à vue, que la collégienne qui avait accusé Samuel Paty d’islamophobie, reconnaît avoir menti.

En effet, elle n’était pas présente lors du cours sur les caricatures de Charlie Hebdo ; l’adolescente était en colère contre son professeur car il aurait demandé, lors d’un cours sur la liberté d’expression, aux collégiens de confession musulmane de se signaler et de quitter la salle de classe s’ils le désiraient. La jeune fille n’a pas apprécié le geste car, selon elle, « il doit faire cours pour tout le monde, il ne doit pas nous mettre à l’écart ».

Elle est donc mise en examen pour « dénonciation calomnieuse », et n’est pas la seule car, au total, pas moins de quatorze personnes sont poursuivies dans cette enquête sur l’assassinat de Samuel Paty.

Article écrit par Margaux Charice

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.