En Marche, Titanic parlementaire ?lecture express

Et si En Marche perdait sa majorité parlementaire à l’assemblée nationale ? La question mérite d’être posée. Après un vote contre le plan de déconfinement la marcheuse Martine Wonner a décroché son billet de sortie du parti présidentiel. Elle rejoint les 17 autres frondeurs-marcheurs sortis de la majorité parlementaire depuis le ras-de-marée législatif de 2017.  Désormais, ils ne sont plus que 296 matelots sur le pont à assurer tant bien que mal le bon déroulement de la croisière macronienne au palais bourbon. Le calcul est simple. En Marche perd  un député par mois. A ce rythme là le parti présidentiel n’aurait plus de majorité absolue ( fixée à 289) en 2021.

Seconde fissure dans le navire, une vingtaine d’élus marcheurs à la chambre haute menacent de quitter la majorité parlementaire pour former  un nouveau groupe avec trente autres députés. Entre le manque de démocratie interne, le manque de projet environnemental et le recours au « 49-3 » sur la réforme des retraites les récifs de la scission interne et de la perte de la majorité parlementaire se rapprochent dangereusement pour le bateau En Marche.

Article écrit par Arthur Perrier

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.