Coronavirus: seuls 6% des infections sont détectées2 min de lecture

Selon un rapport de l’Université de Göttingen, en Allemagne, les chiffres officiels des cas confirmé sont largement inférieurs aux chiffres réels des personnes infectées. En France, 3% de la population pourrait ainsi être contaminée, soit 2 millions de personnes.

Le Dr Christian Bommer et le professeur Sebastian Vollmer de l’Université de Göttingen ont utilisé des estimations du taux de mortalité mortalité et du temps d’infection jusqu’à la mort du COVID-19 pour vérifier la véracité des chiffres officiels. Leurs résultats montrent qu’en moyenne, seuls 6% des cas sont détectés. Le chiffre exacte des personnes infectées pourrait en réalité avoir déjà dépassé plusieurs dizaines de millions.

L’insuffisance des tests et leur retard pourrait expliquer pourquoi des pays comme l’Espagne et l’Italie ont un ratio de décès par personnes contaminées bien supérieur à l’Allemagne, qui aurait détecté environ 15,6% des cas, contre seulement 3,5% en Italie, 1,7% en Espagne, 1,6% aux Etats-Unis et 1,2% au Royaume-Uni. Ainsi, si les taux de mortalité sont plus élevés dans certains pays, ce n’est pas forcément parce que le virus y est plus mortel, mais parce que moins de cas sont détectés au total. A l’opposé, la Corée du Sud fait figure de bonne élève avec environ 50% de ses cas réels détectés. 

En France, 2 millions de personnes pourraient être contaminées

Ainsi, si l’on prend les derniers chiffres en date du 9 Avril 2020 et que l’on y applique correctifs des chercheurs de Göttingen, les chiffres réels pour la France seraient de près de deux millions de personnes infectées, soit environ 3% de la population. Pour les principaux pays précités, cela nous donne ainsi les estimations suivantes:

 

Pays% de cas réels détectésTotal de cas détectésTotal de cas réelsPopulation% de la population infectée
France6%117 7491 962 48367 064 0002,9%
Belgique6%24 983416 38311 455 5193,6%
Allemagne15,6%115 523740 53283 149 3000,9%
Italie3,5%65 0771 857 34360 317 0003%
Espagne1,7%152 4468 967 41147 100 39619%
Etats-Unis1,6%454 61528 413 437329 316 0008,6%
Royaume-Uni1,2%60 7335 061 08366 436 0007,6%
Corée du Sud50%10 42320 84651 780 0000,04%

Note: en l’absence de pourcentage correctif spécifique à la France et à la Belgique, c’est le taux moyen de 6% qui a été appliqué pour ces deux pays.

Attention toutefois, il ne s’agit là que de modèles, tandis que les cas confirmés représentent bien des cas sûrs de Coronavirus, des chiffres minimaux confirmés en quelque sorte.

L’exception sud-coréenne

Outre des estimations approchant certainement d’avantage les chiffres et proportions réelles, ce modèle fait également ressortir l’exception sud-coréenne. Avec 20 846 cas réels estimés, soit 0,04% de sa population seulement, le pays représente un véritable exemple dans la gestion de cette crise.

En cause, le retour d’expérience des crises du SRAS (2003) et du MERS (2015), deux autres coronavirus ayant durement frappé la péninsule. Suite à ces crises sanitaires majeures, le pays avait décidé très tôt la production de massive de kits de dépistages rapides.

En outre, la géolocalisation des personnes atteinte, si elle pose de nombreux problèmes en terme de libertés individuelles, a au moins eu le mérite de permettre un suivi beaucoup plus fin de la maladie. Les proches des contaminés se sont ainsi systématiquement vus proposés un dépistage. Ce sont en moyenne 10 000 tests qui sont effectués chaque jour, dans 500 cliniques auxquelles s’ajoutent une 40 cliniques ambulantes. 

Enfin, l’utilisation massive du gel hydroalcoolique et – quoiqu’en dise le gouvernement français – des masques, ont été de puissantes armes de limitation du virus. Tous ces facteurs combinés aboutissant à un impact du Covid-19 beaucoup plus limité que dans la plupart des pays du monde.

 

Article écrit par Rémi d’Antoigné

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.