Bientôt une primate de Gaules ?lecture express

Anne Soupa, 73 ans, veut succéder à Monseigneur Barbarin afin créer une « prise de conscience » et dénoncer l’invisibilité des femmes dans l’Eglise Catholique. Après la démission du Primat des Gaules en mars dernier, le siège de l’archevêché reste vacant en attendant la nomination de son successeur.

Cette vacance semble avoir fait naître des ambitions chez certains… mais aussi certaines. Ce Lundi 25 mai, Anne Soupa a déclaré à l’AFP vouloir « envoyer (au nonce à Paris) une profession de foi, un programme pour Lyon, une biographie et un communiqué de presse ».  Elle veut « bousculer les codes » et se lancer pour l’archevêché de Lyon.

Cette « candidature » semble bien être une préoccupation de la part d’une théologienne méconnaissant visiblement le fonctionnement de l’Eglise. Si évidement une femme ne peut pas être évêque, personne ne candidate pour devenir successeur des apôtres.

La proposition de Mme  Soupa apparaît donc d’abord comme une provocation militante, visant à porter toujours plus loin les couleurs du féminisme, surtout dans les institutions comme l’Eglise où il est globalement repoussé avec succès. Son initiative a d’ailleurs été applaudie par Marlène Schiappa.

Margaux Chatillon et Louis Martel

Article écrit par Margaux Charice

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.