2,5 Millions de fantômes dans les fichiers de la CAFlecture express

aide

Dans une récente interview publiée dans le Figaro le magistrat de la Délégation nationale à la lutte contre la fraude (DNLF) au ministère du Budget, Charles Prats, déclare que de nombreux allocataires de la CAF frauderaient sur les prestations sociales.

En effet il s’explique au Figaro que, 12,4 millions de personnes nées à l’étranger ou dans un territoire d’outre-mer ont bénéficié l’an dernier de prestations sociales (allocations, pensions de retraite, chômage, maladie…) alors qu’il ne devrait en exister au maximum que 9,9 millions selon les chiffres de l’Insee et des organismes sociaux. Il y a donc un écart de 2,5 Millions de « membres fantômes » qui passent chaque mois au guichet pour toucher des allocations.

Et si éventuellement les 12,4 millions de personnes existaient vraiment, cela augmenterai à 42 % le pourcentages de personnes nées à l’étranger bénéficiant de la CAF.

À combien s’élève le montant donné à ses « fantômes de la CAF » ? Le montant total est faramineux et s’élève à 30 milliards d’euros ! Et pourtant face à ça, la seule réponse fournit par le ministère des Affaires sociales fut un « silence gêné » .

Article écrit par Margaux Charice

L'article vous a plu ? Partagez-le ! L'Étudiant Libre vit de vos partages.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit

Dans la même catégorie:

Du même auteur:

Rejoignez-nous!

Restez informés de notre actualité.

Lassé des newsletter? Optez pour nos notifications!

Partager sur twitter
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Twitter?

Partager sur facebook
Je partage
Bonjour Lecteur!

Vous alliez partir? Pourquoi ne pas partager votre lecture sur Facebook?

Entrez votre mail

et recevez le dernier numéro de l’Etudiant Libre par email !

L'Étudiant Libre

Bienvenue sur L'Étudiant libre cher lecteur, c'est votre première visite ici? Lisez notre présentation!

Pourquoi?

Pour partager aux jeunes Français un message incitant à l’engagement et au Bien Commun.

Par qui?

Par des étudiants. Tout le monde peut travailler avec l’Étudiant Libre, il suffit de nous contacter. Vous voulez distribuer ? Vous voulez rédiger des articles ? Écrivez-nous.

Pour qui?

Pour la jeunesse qui ne demande qu’une étincelle pour s’embraser, s’exprimer et s’assumer.

Abonnez-vous

Retrouvez au creux de votre main l’information indépendante! Abonnez-vous pour seulement 3 euros par mois et accédez à toutes nos publications.